Économie politique internationale

Articles de cette rubrique

  • Cinquième fiche : économie et propagande

    , par Erik Rydberg

    Dicton : Les bulldozers de la pensée unique utilisent tous le même klaxon
    Le discours de la compétitivité, toujours orienté vers une plus grande flexibilité du facteur travail, n’est pas tombé du ciel. Il revient à la charge avec la régularité d’une horloge au gré des aléas de la conjoncture économique. (...)

  • Quatrième fiche : la création de richesses

    , par Erik Rydberg

    Anti-vocabulaire patronal : ne confondons pas productivité du travail et productivité dans la création de richesses
    Dans son rapport annuel 2004, épinglé par la FGTB [1], la Banque nationale note que la hausse des coûts salariaux dans le secteur privé (+2,6%) est supérieure à la croissance de la (...)

  • Troisième fiche : la productivité (du travail)

    , par Erik Rydberg

    Dans le manuel de vocabulaire patronal, on confond classiquement les diverses formes de productivité : du travail, du capital et du travail-capital combiné. Pas innocent...
    Le discours sur la productivité est, on s’en doute, un discours biaisé.
    D’abord, on l’a vu, parce qu’il sert d’argument pour (...)

  • Deuxième fiche : la productivité (en général)

    , par Erik Rydberg

    Dans le manuel de vocabulaire patronal, on lira bien souvent ceci : l’Europe est moins productive que les USA. Ah, bon !
    La compétitivité est, on l’a vu, une notion assez floue. Surtout appliquée à l’économie entière d’un pays. Comme l’économiste John Kay l’a bien fait remarquer : « Le concept de (...)

  • Première fiche : compétitivité et "coûts" du travail

    , par Erik Rydberg

    Dans le manuel de vocabulaire patronal, nota bene, le coût du travail est une entrave à la compétitivité
    L’argument selon lequel les travailleurs seraient la cause du manque de compétitivité d’une entreprise est assez classique, comme nous allons le voir. Il comporte presque toujours le même arsenal (...)