Finance

Articles de cette rubrique

  • Belfius : vers une vraie banque au service du public

    , par Michel Gevers

    En tant que membre de la plateforme "Belfius est à nous", nous partageons cette carte blanche parue dans Le Soir du 4 octobre 2019.
    En annonçant il y a quelques temps que Belfius lançait la carte de crédit pour les très riches qui dépensent jusqu’à 100.000€ par mois, Marc Raisière, président du comité (...)

  • Le pouvoir économique en Belgique, c’est qui ?

    , par Gresea

    Si comme nous, vous en avez ras le bol d’écouter s’égrener les cotations boursières du BEL 20 chaque matin à la radio ? Si comme nous, vous trouvez que cela n’a pas beaucoup de sens ? Si comme nous, cela ne vous intéresse tout simplement pas car vous ne possédez pas d’actions (ou si peu). Si comme (...)

  • Quelque chose de pourri au royaume du football

    , par Henri Houben

    Les Football Leaks, ce sont plus de 18 millions de documents confidentiels en provenance d’un certain John qui font trembler le monde du football depuis 2015. Ces documents décortiqués par 12 médias du réseau EIC (collaborations européennes d’investigation) montrent comment, dans le sport le plus (...)

  • L’hypermarchandisation de la ville

    , par Raf Custers

    L’urbanisation, et sa contrepartie l’exode rural, étaient déjà entrés dans une zone de turbulences sous l’effet de la mondialisation capitaliste. Aujourd’hui, ces processus s’accélèrent. À cet égard, on pointe souvent du doigt la Chine qui, voulant désenclaver son arrière-pays, fait pousser des dizaines de (...)

  • Tsunami sur Renault

    , par Henri Houben

    Sensation dans le monde patronal au Japon : Carlos Ghosn, adulé comme le redresseur de Nissan, est arrêté sur le tarmac de l’aéroport de Tokyo. Il est accusé d’avoir dissimulé une partie de ses revenus au fisc et d’avoir abusé des biens de l’entreprise pour ses besoins personnels. Complot nippon pour (...)

  • Albert Frère et le Groupe Bruxelles Lambert

    , par Henri Houben, Olivier Petitjean

    Quel est le point commun entre la vente des fleurons industriels belges aux multinationales françaises, les compromissions de Lafarge en Syrie, la production « très peu responsable » de talc en Afghanistan, l’affaire Uramin ou encore les baskets Adidas ? Albert Frère et son holding GBL. En (...)

  • Le nouveau capital financier

    , par Henri Houben

    Contribution à la Treizième Conférence de la World Association for Political Economy (WAPE [1]), “ Karl Marx and Rosa Luxemburg : Thought Legacy and Contemporary Value ” [2]
    Berlin, 16-18 juillet 2018
    La finance est partout, elle imprègne tout, elle domine tout. Difficile de lui échapper. Pour (...)

  • Actionnariat et pouvoir dans les multinationales

    , par Romain Gelin

    Les entreprises transnationales sont les acteurs majeurs de l’économie mondialisée. La plupart de ces sociétés sont cotées en bourse et rendent compte à leurs actionnaires. Bien que disposant d’une influence certaine, ceux-ci ne sont généralement mentionnés, en dehors des sites spécialisés, que lors de (...)

  • Qui sont les actionnaires du BEL-20 ?

    , par Romain Gelin

    La presse économique met régulièrement l’accent sur le cours de la bourse. L’indice phare en Belgique est le BEL-20 qui regroupe 20 sociétés parmi les plus importantes dans le pays. L’objet de cette analyse est d’étudier la démographie de l’actionnariat des entreprises belges du BEL-20.
    Le BEL-20 est (...)

  • Les pensions des Norvégiens dans Chevron : c’est éthique ?

    , par Romain Gelin

    Le fonds ? de pension norvégien est le plus grand fonds ? public au monde. Malgré la présence d’un conseil d’éthique en son sein et la volonté affichée de se détourner d’activités dommageables à l’environnement, le fonds ? dispose toujours de parts dans des compagnies pétrolières, comme Chevron, coupable de (...)

  • La stratégie 2020 de Belfius

    , par Romain Gelin

    Belfius a fêté ses 5 ans en octobre 2016. La banque est née de l’intervention de l’Etat Belge lors du sauvetage de Dexia en octobre 2011. Belfius a alors repris les activités belges de Dexia pour près de 4 milliards d’euros. La banque est à ce jour détenue à 100% par l’Etat.
    Depuis un peu plus d’un an, (...)

  • BNP Paribas. Fuite des capitaux et blanchiment d’argent en Argentine

    , par Natalia Hirtz

    Jeudi 22 septembre, la justice argentine confirme la sortie illégale de 805,4 millions d’euros du pays entre 2001 et 2008, à travers des filiales que la banque française BNP Paribas possède dans des paradis fiscaux. Dix-neuf personnes sont dès lors mises en examen par la justice : cinq cadres (...)

  • Système bancaire européen et les exigences du grand nombre

    , par Bardos Nicolas

    Cet article pose la question de la démocratisation du systète bancaire européen. Peut-on modifier ce système en faveur du plus grand nombre des citoyens ? Avant d’aborder une série de mesures, susceptible de contraindre les banques européennes à répondre aux intérêts et exigences de la majorité de la (...)

  • Le désastre grec et le futur de la zone euro

    , par Anne Dufresne, Bruno Bauraind, Costas Lapavitsas

    Cet article reprend l’intervention de l’économiste grec Costas Lapavitsas lors du Colloque d’Econosphères du 25 novembre 2015 à Bruxelles « Europe : les alternatives à la grande régression. Quelles autres politiques (économiques) face à l’Austérité ? »
    Mettons-nous d’abord d’accord sur ce qu’est la crise (...)

  • La zone euro est intenable

    , par Henri Houben

    Que s’est-il passé en Grèce en 2015 ? La crise aurait-elle pu être évitée par la Grèce ou est-elle la conséquence de l’organisation globale de la zone euro ? La zone euro est-elle vouée à l’éclatement ? Comment se positionner de façon progressiste dans ce contexte ? L’Union européenne ? est-elle socialement (...)

  • Quand l’Argentine s’offre aux vautours

    , par Raf Custers

    Dette payée, affaire clôturée ? Cela reste à voir. Le nouveau gouvernement argentin n’a pas tardé à chercher un accord avec les moins scrupuleux de ses créanciers, les fonds ? dits vautours. Le pays pourra dans l’immédiat s’adresser de nouveau aux "marchés financiers". L’impact social risque d’être lourd (...)

  • Made in China : une "alter-Banque mondiale" ?

    , par Raf Custers

    Pendant des décennies la Banque Mondiale ? a dominé, avec son financement et ses maximes, le développement de la périphérie. Dorénavant elle devra supporter un homologue à ses côtés. Il a pris le nom de Banque asiatique d’investissement en infrastructures et a été créé à l’initiative de la Chine. Une (...)

  • Le capital fictif de M. Durand

    , par Henri Houben

    Le capital ? fictif. Depuis le début de la crise financière ("subprimes", crevaisons de bulles spéculatives, etc.), la notion n’a eu de cesse d’interpeller. Encore faut-il s’entendre sur ce qui la fonde, dans les faits et dans la théorie. Décodage
    C’est peu dire que la finance imprègne profondément et (...)

  • La banque sous l’angle totalitaire

    , par Erik Rydberg

    Tous et toutes "bancarisés". Enfin, presque. L’emprise des banques sur le quotidien de chacun n’a cessé de s’étendre. Idem pour les États. Allo, docteur, je risque de mourir ?
    Le titre a de quoi allécher, chez le libraire. Cela s’étale sur toute la Une du magazine d’affaires Trends-Tendances : (...)

  • Et si la Grèce quittait l’euro ?

    , par Violaine Wathelet

    Nul n’est capable de prédire avec certitude les conséquences économiques, politiques et sociales d’un « Grexit ». L’impossibilité de prévoir l’avenir ne doit pas pour autant faire taire la question, car elle a la particularité d’interpeler les fondements de la construction européenne. En analysant les (...)

  • Le prétexte de la dette grecque

    , par Violaine Wathelet

    Le débat sur la dette publique ? grecque cache en fait une autre question bien plus fondamentale : la non remise en question de la structure politique, économique et sociale de l’UE ?.
    Le défaut de la Grèce, cette épée de Damoclès, serait proche de la chute si Tsipras n’arrivait pas à se mettre d’accord (...)

  • Dette grecque : un jeu de dupes !

    , par Violaine Wathelet

    Annuler une partie de la dette grecque. L’idée du nouveau gouvernement grec avait fait bondir la dynastie européenne qui ne pouvait tolérer que les effets collatéraux soient pris en charge par les citoyens européens. Non, ce n’est pas à eux à payer la dette grecque ! Le discours était tout autre (...)

  • La récente crise économique et ses explications

    , par Henri Houben

    Conférence-formation donnée à la FOPES-UCL le samedi 29 mars 2014 dans le cadre d’un séminaire intitulé "Crise financière 2008 : acteurs et décisions". Cela se déroulait à la Maison Lemaître à Charleroi.
    Pour consulter le Power Point de cette conférence, cliquez sur l’annexe à (...)

  • Une crise en trompe l’œil

    , par Bruno Bauraind

    S’il semble que de larges parts de la population européenne soient indignées par les sauvetages en cascade du système bancaire et la socialisation des pertes qui s’en est suivie ou, plus récemment, par la brutalité et l’inefficacité des plans d’ajustement structurels imposés aux États du Sud de la zone (...)

  • La propagande atmosphérique, business éprouvé

    , par Erik Rydberg

    La boulette de Rogoff et Reinhart, deux stars du scientisme économique, a fait le tour de toute la presse. Elle mérite d’être gardée en mémoire. Cas d’école. Pour mémoire, nos deux économistes de Harvard (États-Unis) avaient produit un papier tendant à démontrer que trop de dette publique ? nuit : si elle (...)

  • La libéralisation financière au cœur de la crise

    , par Xavier Dupret

    Les concepteurs des accords de Bretton Woods, dès le début des années 40, ont ambitionné de bâtir un nouveau système monétaire international pour l’après-guerre. Leur volonté était de tout faire pour éviter le retour des mouvements de capitaux spéculatifs à court terme qui ont été le casse-tête des (...)

  • Vacances à Chypre (Euroland)

    , par Erik Rydberg

    Les craquements dans la zone euro viennent cette fois de Chypre. Ce mardi 26 mars 2013, à l’ouverture des banques dans la petite île méditerranéenne (fermées sur ordre du gouvernement depuis le lundi 18 mars), d’aucuns craignaient une ruée contagieuse. Le footballeur Eric Cantona avait tenté le coup, (...)

  • Le tunnel au bout du tunnel.

    , par Henri Houben

    Rien ne va plus dans l’économie européenne. L’euro qui devait protéger l’union monétaire des effets perturbateurs de déséquilibre entre pays en arrive à favoriser le contraire. C’est le chacun pour soi compétitif où seuls les plus forts s’en sortent provisoirement.…
    “Le risque d’implosion de l’euro (...)

  • Et si nous laissions les banques faire faillite ?

    , par Xavier Dupret

    Depuis le début de la crise, les États soutiennent les banques à bout de bras. La socialisation des pertes bancaires en Europe a surtout pris la forme de recapitalisations. Recapitaliser, cela revient à augmenter les fonds ? propres d’une banque.
    Rappelons, d’entrée de jeu, que dans le secteur (...)

  • La crise, entre implosion et explosion

    , par Henri Houben

    L’explication courante de la crise en zone euro ? La faute aux "mauvais élèves" méridionaux ! La faute à l’endettement public ! Cela ne tient pas route. Pire, ce type d’analyse, de signature européenne, conduit droit au mur. Il faut aller aux faits. Décodage.
    C’est aussi la conséquence de l’analyse (...)

  • Agences de notation et corruption.

    , par Xavier Dupret

    Plus un jour sans que les oracles des agences de notation ne soient relayés par les agences de presse et les chaînes de télévision. Le monde de la notation, malgré une capacité de nuisance évidente, reste encore relativement méconnu.
    Nous verrons que depuis leur fondation, les agences de notation (...)

  • La crise ? Le problème est bancaire

    , par Erik Rydberg

    L’endettement exponentiel des États européens qu’on dit « affaiblis » par les marchés financiers trouve son origine, très largement, dans le mouvement de balancier décrit par la formule classique : privatisation des profits, socialisation des pertes. Là, c’est la phase « sociale ». Une dette privée (...)

  • Austères finances publiques belges

    , par Xavier Dupret

    Les programmes de coupes sombres dans les dépenses publiques prônés par les gouvernements européens et la Commission ne sont clairement pas de nature à suppléer au consommateur local défaillant et se réfugiant dans la thésaurisation. A cet égard, la politique monétaire souple adoptée par les banques (...)

  • La zone euro malade d’elle-même….

    , par Xavier Dupret

    Après avoir longtemps tergiversé, les chefs d’État et de gouvernement de la zone euro se réunissaient le 21 juillet pour régler la question de la dette grecque. La question des finances publiques grecques constitue un casse-tête pour les grands argentiers de l’euro. Pas spécialement en raison de la (...)

  • LBO ou le pouvoir à crédit

    , par Bruno Bauraind

    Qui exerce le pouvoir sur l’entreprise ? Faire la transparence sur cette question n’est aujourd’hui pas chose facile. L’internationalisation et la fragmentation progressive des chaînes de production ont jeté un rideau de fumée sur les modalités de prise de décision au sein de l’entreprise. L’accélération à partir des années 80 de la domination des acteurs de la finance internationale sur le monde industriel n’a fait que le renforcer.

  • Marchés financiers et dette belge. Quelques raisons de s’inquiéter ?

    , par Xavier Dupret

    Les épineuses situations de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal ont attiré l’attention du public sur les problèmes de solvabilité de certains États européens. L’alourdissement, depuis la crise financière de 2008, de l’endettement des PIGS (Portugal, Grèce, Irlande, Espagne) ainsi que la dégradation (...)

  • Une guerre monétaire

    , par Xavier Dupret

    Les récents pourparlers au sein du G 20 qui se sont tenus en novembre à Séoul ont mis en lumière l’existence de tensions sur les marchés monétaires. On ne partagera guère l’enthousiasme de Christine Lagarde, ministre française de l’économie, qui, au lendemain du G 20, estimait que "nous avons tourné le dos à la guerre des monnaies en nous engageant à ne pas recourir à des politiques de dévaluation compétitive". [1] La ministre avait parlé trop vite.

  • Bilan de la crise (3) : histoire de petits "cochons"…

    , par Henri Houben

    Il y eut la Grèce au printemps 2010. En cette fin d’année, c’est l’Irlande qui tombe à son tour sous les coups des marchés financiers. Bientôt le Portugal ou l’Espagne ? Qu’est-ce qui se cache derrière cette hécatombe ? Pourquoi ces pays sont-ils sous la tourmente économique ?
    La Cigale et la Fourmi est (...)

  • Bilan de la crise (2) : l’euro-dimension

    , par Henri Houben

    C’est l’histoire d’une zone qui n’aurait sans doute pas dû être créée, du moins selon les formes qu’elle a prise aujourd’hui. Pour en revenir aux prémices, il faut retourner à l’accord de Bretton Woods en 1944...
    Comme suite aux désordres monétaires des années 30, qui avaient contribué à la montée des (...)

  • Bilan de crise (1) : la dimension allemande

    , par Henri Houben

    Une crise de l’euro ? Impossible, auraient répondu il y a trois ans les dirigeants de l’Union. Au contraire, la monnaie commune nous protège. Après l’effondrement grec et irlandais, après la chute probable du Portugal, voire celle de l’Espagne, de l’Italie ou même de la Belgique, un tel discours devient (...)

  • KBC, Dexia, Fortis : mais où sont passés nos liards ?

    , par Xavier Dupret

    Cet article constitue une prolongation et une actualisation de l’analyse de feu François MARTOU « Mais où sont passés nos liards et la confiance ? » (parue in Cahiers Marxistes, n°239, mai-juin 2009, pp. 23-37). Une première version de ce travail a été présentée au Congrès Marx International 6, 22-25 (...)

  • Austère euro-relance de la crise

    , par Erik Rydberg

    Le paradoxe aura frappé plus d’un. La sphère privée de l’économie nage dans des excès de liquidités. Réaction de la sphère publique : barre sur l’austérité toute ! Il y a une logique ? Tour d’horizon en vol plané.
    Il n’est pas interdit de juger la situation ironique. Le lundi 7 juin 2010, le président de (...)

  • Une décennie perdue en vue ?

    , par Xavier Dupret

    Alors que le Japon entrait en récession au début des années 90, peu d’observateurs imaginaient que ce serait pour vingt ans. La deuxième économie mondiale était pourtant minée par une série de problèmes financiers majeurs. Qui ressemblent fort à ceux que les États-Unis et l’Europe connaissent depuis deux ans.

  • Comité de Bâle : toujours en attente d’une régulation de la finance

    , par Xavier Dupret

    Cela fait des mois que les observateurs du secteur financier attendent avec impatience les orientations que le Comité de Bâle? [1] entend donner au secteur financier depuis les soubresauts de l’automne 2008. Pour mémoire, le Comité de Bâle? sur le contrôle prudentiel bancaire est une institution créée en 1974 par les gouverneurs des banques centrales des principaux pays industrialisés.

  • Austère euro-relance de la crise

    , par Erik Rydberg

    Le paradoxe aura frappé plus d’un. La sphère privée de l’économie nage dans des excès de liquidités. Réaction de la sphère publique : barre sur l’austérité toute ! Il y a une logique ? Tour d’horizon en vol plané.
    Il n’est pas interdit de juger la situation ironique. Le lundi 7 juin 2010, le président de (...)

  • Stress tests au pays des merveilles

    , par Xavier Dupret

    Fin juillet 2010, les banques européennes annonçaient, urbi et orbi, qu’elles avaient réussi avec succès les "stress tests" (en français, tests de résistance) destinés à évaluer leurs capacités de résistance à des retournements de la conjoncture à l’image de la "crise financière" de la fin 2008. D’entrée de jeu, les spécialistes du secteur n’avaient pas jugé les tests de résistance assez sévères.

  • Sous l’aile de l’Etat. La "bad bank" de Fortis

    , par Xavier Dupret

    Un entrefilet dans la presse économique nationale [1] laissait entrevoir comme une lueur d’espoir dans le cas de Royal Park Investments, la structure créée pour abriter les crédits structurés de l’ex-Fortis Bank. Pour mémoire, RPI, c’est la seule bad bank (en français, structure de défaisance) belge, c’est-à-dire, une structure financière créée pour détenir des actifs financiers sous-performants. Dans le cas de Royal Park Investments, la propriété du capital? se divise comme suit : 43,53 % pour l’État belge, 11,77 % pour BNP Paribas et 44,70 % pour le holding Fortis. Une partie de ce montage fait l’objet d’une garantie de l’État belge.

  • Comité de Bâle. Un coup d’épée dans l’eau ?

    , par Xavier Dupret

    L’étau se resserrerait-il sur l’acteur bancaire ? Le Comité de Bâle? a posé, fin décembre 2009, les fondations d’une nouvelle réglementation bancaire internationale. Le Comité de Bâle? ? Le Comité de Bâle? sur le contrôle prudentiel bancaire est une institution créée en 1974 par les gouverneurs des banques centrales des principaux pays industrialisés. En fait, le Comité de Bâle? regroupe des banques centrales et des organismes de réglementation et de surveillance. La création du Comité suivait de quelques mois un incident survenu suite à la liquidation d’une société allemande ayant provoqué un effet domino sur d’autres banques.

  • La crise derrière. La crise devant…

    , par Xavier Dupret

    Il y a un an, la crise éclatait avec la faillite de Lehman Brothers. La présente analyse fera le point sur la situation de trois grands blocs : les grands pays émergents, le reste de la périphérie et le monde développé. Nous reviendrons sur la théorie du découplage qui paraît s’imposer aujourd’hui, un (...)

  • L’enjeu des banques publiques

    , par Xavier Dupret

    Depuis l’éclatement de la bulle du subprime, le monde bancaire US vit une époque de troubles et de tumultes. A partir du centre névralgique étasunien de la finance mondiale, la crise bancaire s’est propagée à l’ensemble du monde. De nos jours, les institutions bancaires regorgent de créances dites (...)

  • Crise du subprime : ce que Lehman et AIG nous apprennent…

    , par Xavier Dupret

    Retour sur deux affaires dont il reste à tirer les enseignements. De semaine en semaine, l’actualité financière agite les esprits de ses convulsions boursières. L’étrange destin de trois acteurs financiers US (Bear Stearns, Lehman Brothers, AIG) constitue un éclairage intéressant sur la manière dont (...)

  • Crise du subprime : quelles perspectives ?

    , par Xavier Dupret

    "C’est notre monnaie mais c’est votre problème" (John Connally, Secrétaire d’État américain au Trésor)
    Cela fait un peu plus d’un an que la crise du subprime a éclaté. Et le monde de la finance va de soubresaut en soubresaut. Les secousses qui frappent de plein fouet les bourses mondiales ont entraîné (...)

  • Subprime : arrière-plan d’une crise (provisoirement) évitée

    , par Xavier Dupret

    "Un pays en déficit absorbe, si l’on combine la consommation et l’investissement, plus que sa propre production ; dans ce sens, son économie s’appuie sur l’épargne accumulée à l’étranger. En retour, il est dans l’obligation permanente de payer des intérêts ou des profits au prêteur. Est-ce une bonne (...)

  • Fannie Mae et Freddie Mac dans la tourmente du subprime

    , par Xavier Dupret

    Fannie Mae et Freddie Mac ? Deux acteurs incontournables du marché immobilier américain qui viennent de connaître quelques déboires. Au cours de la semaine du 7 au 12 juillet, le cours de l’action de ces deux géants avait baissé de 47% (Fannie Mae) et de 45% (Freddie Mac). Ils représentent, à eux (...)

  • Elections argentines : c’est par où la sortie ?

    , par Xavier Dupret

    Le 28 octobre 2007, des élections présidentielles se tiendront en Argentine. L’occasion pour nous de revenir sur la dynamique politique et sociale caractérisant un pays méconnu chez nous. Nous tenterons, à partir de données économiques, de dresser le contour des questions qui se posent à la société (...)

  • Le capitalisme fictif roule sur un pneu crevé

    , par Erik Rydberg

    Les marchés boursiers mondiaux ont eu une sacrée trouille lorsque l’indice de Shanghai a chancelé, le 27 février. D’aucuns y voient le signe annonciateur de dérèglements structurels. L’économie mondiale souffre de trop d’argent – spéculatif, nécessairement spéculatif – et de trop de pauvreté, cela va de (...)

  • Fonds spéculatifs : totale OPA

    , par Erik Rydberg

    Les fonds? d’investissement spéculatif – hedge funds, private equity & Co. – contrôlent aujourd’hui près de mille milliards d’euros d’actifs. Ils ont joué un rôle déterminant dans l’OPA? Mittal-Arcelor. Et ils donnent des sueurs froides aux autorités financières. Alors, on régule ? On régule pas...

  • Pensions : on privatise ?

    , par Xavier Dupret

    Le patrimoine financier des Belges s’élève à 750 milliards d’euros. C’est un record. A y regarder de plus près, l’épargne-pension en Belgique atteint un montant total 110 milliards d’euros. Lorsque les chiffres donnent à ce point le tournis, il est parfois utile de prendre du recul. Dans un premier temps, (...)

  • Pensions : travailler plus pour gagner moins

    , par Xavier Dupret

    Dossier pensions : travailler plus pour gagner moins. Serait-ce la nouvelle donne de l’économie casino ? Analyse.
    Il y a près d’un an, le 28 octobre 2005, des centaines de milliers de travailleurs manifestaient dans les rues de Bruxelles. En cause, à l’époque, une décision gouvernementale visant à (...)

  • Belgique recherche justice fiscale désespérément

    , par Denis Horman

    De riches voisins fortunés ont, fort longtemps déjà, élu domicile en Belgique. Notre pays fait, en effet, l’objet d’une immigration fiscale en provenance des Pays-Bas et de la France. Début des années 2000, on dénombrait quelque 84.000 Néerlandais fortunés venus s’installer en Belgique . Il en était de (...)

  • Refinancer les communes : un choix de société

    , par Denis Horman

    A l’approche des élections communales d’octobre, le Réseau francophone "Action contre la spéculation financière et pour la justice fiscale" a tenu au Palais des Congrès de Liège un colloque sur le refinancement des pouvoirs locaux. Au menu : une réflexion sur la fiscalité, du fédéral au local. Et la (...)