Finance

Articles de cette rubrique

  • Stress tests au pays des merveilles

    , par Xavier Dupret

    Fin juillet 2010, les banques européennes annonçaient, urbi et orbi, qu’elles avaient réussi avec succès les "stress tests" (en français, tests de résistance) destinés à évaluer leurs capacités de résistance à des retournements de la conjoncture à l’image de la "crise financière" de la fin 2008. D’entrée de jeu, les spécialistes du secteur n’avaient pas jugé les tests de résistance assez sévères.

  • Sous l’aile de l’Etat. La "bad bank" de Fortis

    , par Xavier Dupret

    Un entrefilet dans la presse économique nationale [1] laissait entrevoir comme une lueur d’espoir dans le cas de Royal Park Investments, la structure créée pour abriter les crédits structurés de l’ex-Fortis Bank. Pour mémoire, RPI, c’est la seule bad bank (en français, structure de défaisance) belge, c’est-à-dire, une structure financière créée pour détenir des actifs financiers sous-performants. Dans le cas de Royal Park Investments, la propriété du capital? se divise comme suit : 43,53 % pour l’État belge, 11,77 % pour BNP Paribas et 44,70 % pour le holding Fortis. Une partie de ce montage fait l’objet d’une garantie de l’État belge.

  • Comité de Bâle. Un coup d’épée dans l’eau ?

    , par Xavier Dupret

    L’étau se resserrerait-il sur l’acteur bancaire ? Le Comité de Bâle? a posé, fin décembre 2009, les fondations d’une nouvelle réglementation bancaire internationale. Le Comité de Bâle? ? Le Comité de Bâle? sur le contrôle prudentiel bancaire est une institution créée en 1974 par les gouverneurs des banques centrales des principaux pays industrialisés. En fait, le Comité de Bâle? regroupe des banques centrales et des organismes de réglementation et de surveillance. La création du Comité suivait de quelques mois un incident survenu suite à la liquidation d’une société allemande ayant provoqué un effet domino sur d’autres banques.

  • La crise derrière. La crise devant…

    , par Xavier Dupret

    Il y a un an, la crise éclatait avec la faillite de Lehman Brothers. La présente analyse fera le point sur la situation de trois grands blocs : les grands pays émergents, le reste de la périphérie et le monde développé. Nous reviendrons sur la théorie du découplage qui paraît s’imposer aujourd’hui, un (...)

  • L’enjeu des banques publiques

    , par Xavier Dupret

    Depuis l’éclatement de la bulle du subprime, le monde bancaire US vit une époque de troubles et de tumultes. A partir du centre névralgique étasunien de la finance mondiale, la crise bancaire s’est propagée à l’ensemble du monde. De nos jours, les institutions bancaires regorgent de créances dites (...)