Journée d’ateliers citoyens

Dérégulation Dérégulation Action gouvernementale consistant à supprimer des législations réglementaires, permettant aux pouvoirs publics d’exercer un contrôle, une surveillance des activités d’un secteur, d’un segment, voire de toute une économie.
(en anglais : deregulation).
? généralisée, impuissance organisée des Etats et des sociétés face aux multinationales, concurrence à tout crin conduisant à une course vers le bas des standards sociaux et environnementaux … Le tableau peu reluisant que nous prépare la généralisation des accords de libre-échange dits « de nouvelle génération » n’empêchent pas nos dirigeants de continuer à s’échiner à les promouvoir, ce en dépit des mobilisations populaires parfois virulentes contre certains d’entre eux.
Et s’il était venu le temps de combattre le principe même de ces traités, nuisibles tant pour les peuples du Nord que pour ceux du Sud ? C’est ce que nous vous proposons de faire le temps d’une journée de travail, qui visera tant à comprendre le fonctionnement et les conséquences de ceux-ci qu’à mobiliser les énergies citoyennes pour réfléchir aux meilleures manières de les combattre.

EN PRATIQUE

le Samedi 14 décembre 2019, de 10h à 17h à Bruxelles, à l’école ISFSC (111, rue de la Poste, 1030 Schaerbeek). Un repas sur le temps de midi sera prévu. L’entrée est gratuite mais le repas est payant (5€).

INSCRIPTION

Afin de mieux vous accueillir, merci de vous inscrire en remplissant le formulaire en cliquant ici ou sur ce lien : https://forms.gle/7mdiYLBby8xtFUf96 .

PROGRAMME

Première séance plénière 10h-11h30

objectif : introduire la journée au regard de nos objectifs et baliser le travail en ateliers.

  • Introduction et présentation des objectifs de la rencontre, par Christine Pauporté (Attac Bruxelles)
  • Les accords de libre-échange : enjeux pour le Nord, par Frederic Viaille (Attac France)
  • Les accords de libre-échange : enjeux pour le Sud, par Larissa Mies Bombardi (Université de São Paulo)

Première session d’ateliers 11H30-12H30

Objectif : approfondir le sujet et dresser des pistes de réflexion pour mieux comprendre les effets néfastes des ALE

1. Enjeux démocratiques

avec Paul-Emile Dupret (groupe GUE/NGL au Parlement européen)

2. Enjeux écologiques

Avec Piero Amand (Génération Climat) et Thomas Dauphin (Les Amis de la Terre Europe)

3. Enjeux sociaux

Avec Bruno Poncelet (CEPAG)

4. Enjeux agricoles et alimentaires

Avec Christian Wiertz (mouvement agricole MIG) et Sebastien Kennes (Rencontre des Continents)

5. Enjeux financiers et économiques

Avec Etienne Lebeau (CNE)

Restitution du travail en ateliers 12h30-13h00

[PAUSE DEJEUNER 13h-14h]

Deuxième séance plénière 14h-15h

objectif : se centrer sur la mobilisation et les actions possibles pour mieux combattre les ALE.

Seconde session d’ateliers 15h-16h

objectif : dresser des pistes d’action Action Part de capital?. Pour les sociétés cotées en Bourse, l’action a également un cours qui dépend de l’offre et de la demande de cette action à ce moment-là et qui peut être différent de la valeur nominale au moment où l’action a été émise.
(en anglais : share ou equity)

1. Comment mieux faire connaître les traités auprès du grand public ?

Avec Jérémie De Clerck (flashmob Stop TTIP) et Michel Cermak ( ex-chargé de campagne au CNCD 11.11.11, à confirmer)

2. Comment peser sur le processus politique ?

Avec Raf Verbeke (Communes hors TTIP/CETA), Lucile Falgueyrac, Renaud Vivien (Entraide & Fraternité, à confirmer)

3. Quelles convergences entre mobilisations du Nord et du Sud ?

Avec Larissa Mies Bombardi (Université de São Paulo), Ligia Uribe (INTAL), Sebastian Franco (GRESEA)

Séance de clôture 16h-17h

  • Restitution en plénière du travail en ateliers
  • Présentation des « thèses sur les ALE », discussions et amendements.
  • Conclusions de la journée et perspectives pour la suite, par Sebastian Franco (Gresea)

Lien vers l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1720610724736588/

- Attac