Bruno Bauraind (le 28/10 à Namur) et Cédric Leterme (le 30/10 à Liège) participeront au débat qui aura lieu après la projection du film sur le phénomène de l’ubérisation « Sorry we missed you » de Ken Loach, aux cinémas Grignoux.

Ils interviendront sur la précarité dans le secteur des coursiers et présenteront le Gresea Échos 98 « Coursiers de tous les pays, unissez-vous ! En lutte contre le capitalisme Capitalisme Système économique et sociétal fondé sur la possession des entreprises, des bureaux et des usines par des détenteurs de capitaux auxquels des salariés, ne possédant pas les moyens de subsistance, doivent vendre leur force de travail? contre un salaire.
(en anglais : capitalism)
de plateforme » qui traite des questions suivantes : Qui sont les employeurs qui se cachent derrière des algorithmes qu’eux seuls maitrisent ? Comment l’UE UE Ou Union Européenne? : Organisation politique régionale issue du traité de Maastricht (Pays-Bas) en février 1992 et entré en vigueur en novembre 1993. Elle repose sur trois piliers : les fondements socio-économiques instituant les Communautés européennes et existant depuis 1957 ; les nouveaux dispositifs relatifs à la politique étrangère et de sécurité commune ; la coopération dans les domaines de la justice et des affaires intérieures. L’Union compte actuellement 27 membres : Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas (1957), Danemark, Irlande, Royaume-Uni (1973), Grèce (1981), Espagne, Portugal (1986), Autriche, Finlande, Suède (1995), Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Tchéquie (2004), Bulgarie, Roumanie (2007).
(En anglais : European Union)
?, les gouvernements et les juges encouragent et participent à ce que l’on nomme « ubérisation » de la société ? Mais aussi, quelle transformation de l’emploi et du travail est à l’œuvre ici ? Car, si dans le jargon des plateformes on ne parle plus de « temps de travail » ni de « salaire », mais bien de « shift » et de « tarification », n’est-ce pas pour éluder le droit du travail ? N’est-ce pas pour accentuer les tendances en cours de précarisation et de déconstruction de l’État social, déjà bien entamée depuis 40 ans ? Et au-delà, le quotidien connecté des « prestataires de start-ups » que sont les coursiers ne consiste-t-il pas autant à conduire des vélos qu’à produire des flux Flux Notion économique qui consiste à comptabiliser tout ce qui entre et ce qui sort durant une période donnée (un an par exemple) pour une catégorie économique. Pour une personne, c’est par exemple ses revenus moins ses dépenses et éventuellement ce qu’il a vendu comme avoir et ce qu’il a acquis. Le flux? s’oppose au stock.
(en anglais : flow)
? d’informations sur leur smartphone au grand bénéfice des plateformes ? N’est-ce pas là finalement la réelle nouveauté de cette « nouvelle économie », le supplément d’exploitation qui fait la différence : l’extraction de données personnelles et le contrôle commercial de la vie privée et professionnelle ?

Synopsis

À 82 ans, Ken Loach poursuit sa radiographie de la classe ouvrière britannique. Il s’attaque aujourd’hui au phénomène de l’ubérisation, nouvelle forme de service Service Fourniture d’un bien immatériel, avantage ou satisfaction d’un besoin, fourni par un prestataire (entreprise ou l’État) au public. Il s’oppose au terme de bien, qui désigne un produit matériel échangeable.
(en anglais : service)
liée aux nouvelles technologies. Mais aussi nouvelles formes d’exploitation… En compétition au Festival de Cannes 2019

La famille Turner vit à Newcastle, d’où était également originaire Daniel Blake, héros du précédent film de Loach (la Palme d’or de 2016, Moi, Daniel Blake), et comme lui, elle appartient à cette frange de la population directement touchée par la crise économique de 2008 et les réformes d’austérité Austérité Période de vaches maigres. On appelle politique d’austérité un ensemble de mesures qui visent à réduire le pouvoir d’achat de la population.
(en anglais : austerity)
qui en ont découlé. Avant 2008, Ricky et Abby – les parents – s’en sortaient bien, ils étaient sur le point d’obtenir un crédit immobilier et s’apprêtaient à devenir propriétaires, mais la crise financière en a décidé autrement. Aujourd’hui, c’est à peine s’ils parviennent à joindre les deux bouts. Ils travaillent énormément, voient très peu leurs enfants et, malgré tout, comptent leur argent à la fin du mois. Abby est aide-soignante à domicile et travaille sous contrat zéro heure, c’est-à-dire un contrat ne précisant pas le nombre d’heures à prester, l’obligeant à être disponible à n’importe quel moment, et ne rémunérant que ses heures de travail, trajet non compris. La famille Turner retrouve un peu d’espoir quand Ricky entreprend de devenir chauffeur-livreur pour une grosse société d’achats et livraisons à domicile, type Amazon. Son job consiste à enlever des colis dans un entrepôt et les acheminer à leur destinataire. Plus il livre, plus il gagne d’argent. Mais cette logique du rendement immédiat va bientôt se retourner contre lui… La camionnette qu’il utilise lui appartient et les frais qu’elle engendre sont à sa charge, ses trajets sont géolocalisés, chacune de ses interactions évaluée, et si personne n’est là pour réceptionner son paquet, sa course n’est pas rentabilisée…

Voici en quelques mots un système avec lequel nous sommes tous plus ou moins familiers, mais en ignorant souvent l’implication qu’il coûte aux différents maillons de la chaîne. Ricky et sa famille sont situés tout au bout de cette chaîne, pris dans l’étau d’une situation économique ne leur offrant aucune alternative, forcés d’accepter une précarité toujours plus grande pour éviter de tomber dans le gouffre d’une marginalité dont on ne revient pas. La force du film est d’avoir cristallisé cette problématique au cœur d’une cellule familiale. Les problèmes d’argent, l’épuisement lié au travail ont un impact sur l’équilibre, la sérénité du foyer, l’apprentissage et le bien-être des enfants. On n’oubliera pas de sitôt le visage de la petite Lisa Jane, regardant, impuissante, son père se tuer à la tâche, sa famille sombrer doucement dans une misère sociale et affective, n’ayant plus le temps de prendre soin les uns des autres. Encore une fois, Ken Loach, cinéaste engagé, partisan d’une société juste, d’un socialisme Socialisme Soit étape sociétale intermédiaire qui permet d’accéder au communisme, soit théorie politique élaborée au XIXe siècle visant à améliorer et changer la société par des réformes progressives ; la première conception se comprend dans la théorie marxisme comme le passage obligé pour aller vers la société sans classes, étant donné qu’il faut changer les mentalités pour une telle société et aussi empêcher les anciennes classe dirigeantes de revenir au pouvoir ; la seconde conception est celle professée par les partis socialistes actuels ; on parle aussi dans ce cas de social-démocratie.
(en anglais : socialism)
pur, regarde ses contemporains avec humanité et nous questionne sur notre société et ses dérives auxquelles, parfois malgré nous, nous participons.

ALICIA DEL PUPPO, LES GRIGNOUX