Pour paraphraser Frédéric Lordon, on pourrait parler d’un « dividende Dividende Revenu de la part de capital? appelé action. Il est versé généralement en fonction du bénéfice réalisé par l’entreprise.
(en anglais : dividend)
? minimum garanti ». Le dividende? est la rémunération versée par l’entreprise à son ou ses propriétaires, il s’agit d’une partie des bénéfices réalisés par l’entreprise. Le reste ira consolider les fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds? spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
? propres afin, pourquoi pas, d’investir. Traditionnellement, le montant du dividende? varie en fonction de celui des bénéfices. Depuis les années 1990, on assiste progressivement à une normalisation ou une contractualisation du dividende?. Peu importe le niveau des bénéfices, l’entreprise doit répondre aux exigences de ses propriétaires, sinon ils s’en vont. Certains y verront une « prime » pour le risque pris par l’actionnaire Actionnaire Détenteur d’une action ou d’une part de capital? est en fait le véritable propriétaire de l’entreprise qui les émet.
(en anglais : shareholder)
. D’autres y verront un revenu garanti versé aux preneurs d’otage…
Source : BNB.