Le glossaire économique du Gresea a été réalisé par Henri Houben et enrichi par des définitions réalisées en 2003 par René De Schutter.

 

 

Index alphabétique : A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|R|S|T|U|V|Z

 

Stagflation

Situation économique qui combine une augmentation importante des prix (inflation Inflation Terme devenu synonyme d’une augmentation globale de prix des biens et des services de consommation. Elle est poussée par une création monétaire qui dépasse ce que la production réelle est capable d’absorber.
(en anglais : inflation)
) et un ralentissement notoire de la croissance Croissance Augmentation du produit intérieur brut (PIB) et de la production.
(en anglais : growth)
économique (stagnation). Mot formé à partir de la contraction de stagnation et d’inflation.
(en anglais : stagflation Stagflation Situation économique qui combine une augmentation importante des prix (inflation) et un ralentissement notoire de la croissance économique (stagnation). Mot formé à partir de la contraction de stagnation et d’inflation.
(en anglais : stagflation).
).

Stakeholder

Ensemble des parties prenantes d’une firme, c’est-à-dire les salariés, le management, les clients, les fournisseurs, les autorités publiques, etc. Le concept de stakeholder Stakeholder Ensemble des parties prenantes d’une firme, c’est-à-dire les salariés, le management, les clients, les fournisseurs, les autorités publiques, etc. Le concept de stakeholder s’oppose à celui de shareholder, c’est-à-dire d’actionnaire. Selon certains, il faudrait que les entreprises se développent en améliorant le sort des stakeholders et non des seuls shareholders.
(En anglais : stakeholder)
s’oppose à celui de shareholder, c’est-à-dire d’actionnaire Actionnaire Détenteur d’une action ou d’une part de capital au minimum. En fait, c’est un titre de propriété. L’actionnaire qui possède une majorité ou une quantité suffisante de parts de capital est en fait le véritable propriétaire de l’entreprise qui les émet.
(en anglais : shareholder)
. Selon certains, il faudrait que les entreprises se développent en améliorant le sort des stakeholders et non des seuls shareholders.
(En anglais : stakeholder)

Stock

Sous sa forme économique, c’est l’ensemble des avoirs (moins les dettes) d’un acteur économique Acteur économique Personne ou organisme agissant dans le domaine économique, c’est-à-dire produisant, consommant, etc. Il s’agit essentiellement des ménages, des entreprises, d’associations et de l’État.
(en anglais : economic player)
à un moment donné (par exemple, le 31 décembre 2007). Ce qui sort ou qui entre durant deux dates est un flux Flux Notion économique qui consiste à comptabiliser tout ce qui entre et ce qui sort durant une période donnée (un an par exemple) pour une catégorie économique. Pour une personne, c’est par exemple ses revenus moins ses dépenses et éventuellement ce qu’il a vendu comme avoir et ce qu’il a acquis. Le flux s’oppose au stock.
(en anglais : flow)
. Le stock Stock Sous sa forme économique, c’est l’ensemble des avoirs (moins les dettes) d’un acteur économique à un moment donné (par exemple, le 31 décembre 2007). Ce qui sort ou qui entre durant deux dates est un flux. Le stock dans son sens économique s’oppose donc au flux. Sous son interprétation comptable, le stock est l’ensemble des marchandises achetées qui n’ont pas encore été produites ou dont la fabrication n’a pas été achevée lors de la clôture du bilan ou encore qui ont été réalisées mais pas encore vendues.
(en anglais : stock ou inventory pour la notion comptable).
dans son sens économique s’oppose donc au flux. Sous son interprétation comptable, le stock est l’ensemble des marchandises achetées qui n’ont pas encore été produites ou dont la fabrication n’a pas été achevée lors de la clôture du bilan ou encore qui ont été réalisées mais pas encore vendues.
(en anglais : stock ou inventory pour la notion comptable).

Stock option

Bénéfice accordé aux administrateurs, dirigeants ou cadres d’une entreprise se concrétisant dans la possibilité d’acheter des actions de cette firme à des prix assez bas sous la formule de l’option Option Contrat où un acquéreur possède le droit d’acheter (option dite « call ») ou de vendre (option dite « put ») un produit sous-jacent (titre, monnaie, matières premières, indice...) à un prix fixe à une date donnée, moyennant l’octroi une commission au vendeur. C’est un produit dérivé.
(en anglais : option).
(ils peuvent acheter à partir d’une date précise au prix indiqué et ils exercent l’option si, à ce moment, le cours n’est pas inférieur à ce prix) ; cet avantage a été développé pour lier les responsables de la société aux résultats de celle-ci (car ceux-ci doivent se retrouver dans la hausse du cours et donc profiteront aux cadres qui exerceront l’option au moment fixé).
(en anglais : stock Stock Sous sa forme économique, c’est l’ensemble des avoirs (moins les dettes) d’un acteur économique à un moment donné (par exemple, le 31 décembre 2007). Ce qui sort ou qui entre durant deux dates est un flux. Le stock dans son sens économique s’oppose donc au flux. Sous son interprétation comptable, le stock est l’ensemble des marchandises achetées qui n’ont pas encore été produites ou dont la fabrication n’a pas été achevée lors de la clôture du bilan ou encore qui ont été réalisées mais pas encore vendues.
(en anglais : stock ou inventory pour la notion comptable).
option).

Subprime

Crédit accordé à une famille qui ne possède pas les conditions pour obtenir celui-ci, c’est-à-dire avoir des rentrées financières stables ; ce prêt est considéré comme étant risqué ; dont le taux d’intérêt Taux d’intérêt Rapport de la rémunération d’un capital emprunté. Il consiste dans le ratio entre les intérêts et les fonds prêtés.
(en anglais : interest rate)
pratiqué ne sera pas celui d’un risque normal, appelé aux États-Unis « prime rate » (taux de base), mais celui d’une catégorie « en dessous » (subprime Subprime Crédit accordé à une famille qui ne possède pas les conditions pour obtenir celui-ci, c’est-à-dire avoir des rentrées financières stables ; ce prêt est considéré comme étant risqué ; dont le taux d’intérêt pratiqué ne sera pas celui d’un risque normal, appelé aux États-Unis « prime rate » (taux de base), mais celui d’une catégorie « en dessous » (subprime).
(en anglais : subprime).
).
(en anglais : subprime).

Surproduction

Situation où la production excède la consommation ou encore où les capacités de production dépassent largement ce qui peut être acheté par les consommateurs ou clients (on parle alors aussi de surcapacités).
(en anglais : overproduction)

Swap

Contrat d’échange entre deux acteurs (souvent des sociétés financières) des conditions de deux produits sous-jacents (titre Titre Morceau de papier qui représente un avoir, soit de propriété (actions), soit de créance à long terme (obligations) ; le titre est échangeable sur un marché financier, comme une Bourse, à un cours boursier déterminé par l’offre et la demande ; il donne droit à un revenu (dividende ou intérêt).
(en anglais : financial security)
, monnaie Monnaie À l’origine une marchandise qui servait d’équivalent universel à l’échange des autres marchandises. Progressivement la monnaie est devenue une représentation de cette marchandise d’origine (or, argent, métaux précieux...) et peut même ne plus y être directement liée comme aujourd’hui. La monnaie se compose des billets de banques et des pièces, appelés monnaie fiduciaire, et de comptes bancaires, intitulés monnaie scripturale. Aux États-Unis et en Europe, les billets et les pièces ne représentent plus que 10% de la monnaie en circulation. Donc 90% de la monnaie est créée par des banques privées à travers les opérations de crédit.
(en anglais : currency)
, matières premières, indice...) : intérêt, devise... Il s’agit d’un produit dérivé Produit dérivé Actif financier ne demandant aucune mise de fond initial et dont la valeur fluctue en fonction du taux ou du prix d’un produit sous-jacent (titre, indice, monnaie...) ; les trois grandes formes sont les futures, les options et les swaps ; les gains proviennent uniquement de la spéculation sur la variation du cours du sous-jacent.
(en anglais : derivative product)
.
(en anglais : swap Swap Contrat d’échange entre deux acteurs (souvent des sociétés financières) des conditions de deux produits sous-jacents (titre, monnaie, matières premières, indice...) : intérêt, devise... Il s’agit d’un produit dérivé.
(en anglais : swap)
)