Retour sur les inégalités économiques et leur évolution en Belgique. En partenariat avec la MWB-FGTB et Afin-A, le Gresea propose une mise en perspective historique de l’évolution du rapport capital-travail en Belgique.

Année après année, la banque Crédit Suisse dresse le même constat dans ses rapports sur l’évolution de la distribution de la richesse Richesse Mot confus qui peut désigner aussi bien le patrimoine ?).
(en anglais : wealth)
?(le patrimoine Patrimoine Ensemble des avoirs d’un acteur économique. Il peut être brut (ensemble des actifs) ou net (total des actifs moins les dettes).
(en anglais : wealth)
) dans le monde : les inégalités économiques s’accentuent. En 2017, les 70 % les plus pauvres de la population mondiale disposaient de 2,7 % de la richesse totale alors que les 0,7 % les plus riches de cette même population en détenaient 45,9 %. Et si on élargit le spectre aux 9 % les plus riches de la population mondiale, on s’aperçoit que cette classe sociale Classe sociale Catégorie d’individus ayant et vivant une même situation face à la propriété privée des moyens de production. Une classe possède en exclusivité les outils, équipes et richesses permettant d’assurer l’existence des êtres humains. C’est la classe dominante ou dirigeante. Par rapport à cela, les autres sont obligés de travailler au service des premiers (classe(s) dominée(s) ou exploitée(s)). La similitude de situation pousse les membres d’une même classe sociale? à agir en commun, comme un groupe intégré.
(en anglais : social class)
? possède 85,6 % du patrimoine mondial1. Il y a quelques années, cette structure des inégalités à l’échelle de la planète faisait dire à l’ancien prix Nobel d’économie, Joseph Stiglitz, qu’en réunissant les 85 plus grandes fortunes mondiales dans un autobus, il y aurait dans ce bus une richesse équivalente à celle que détient la moitié la plus pauvre de l’humanité.

Cette croissance Croissance Augmentation du produit intérieur brut? (PIB) et de la production.
(en anglais : growth)
des inégalités économiques, qui détermine en grande partie les inégalités sociales, culturelles et politiques, ne doit rien au hasard. Il s’agit de la principale conséquence de l’avènement d’un cycle du capitalisme Capitalisme Système économique et sociétal fondé sur la possession des entreprises, des bureaux et des usines par des détenteurs de capitaux auxquels des salariés, ne possédant pas les moyens de subsistance, doivent vendre leur force de travail? contre un salaire.
(en anglais : capitalism)
qu’on dénomme le plus souvent par les termes de « financiarisation Financiarisation Terme utilisé pour caractériser et dénoncer l’emprise croissante de la sphère financière (marchés financiers, sociétés financières...) sur le reste de l’économie. Cela se caractérise surtout par un endettement croissant de tous les acteurs économiques, un développement démesuré de la Bourse et des impératifs exigés aux entreprises par les marchés financiers en termes de rentabilité.
(en anglais : securitization ou financialization)
? » ou de « capital Capital Ensemble d’actifs et de richesses pouvant être utilisés pour produire de nouveaux biens ou services.
(en anglais : capital?, mais aussi fund ou wealth)
financier? ». Ce cycle prend son origine au XIXe siècle et il atteint sa pleine puissance aujourd’hui.

Pour l’analyse complète en français

Pour l’analyse complète en néerlandais

 


Pour citer cet article :

Bruno Bauraind, "Le salaire des Belges : création et distribution en Belgique" décembre 2018, texte disponible à l’adresse :
[http://www.gresea.be/Le-salaire-des-Belges]