Wal-Mart, Siemens : ennuis d’argent (illicite)


Mercredi 9 mai 2012, Erik Rydberg, 1661 signes.
Cet article a été visité 167 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Voilà qui vaut de figurer en tête des priorités du ministère de la Justice des États-Unis estime le Financial Times dans un éditorial. Non seulement le géant de la distribution Wal-Mart a-t-il arrosé des fonctionnaires mexicains pour contourner les lois du pays (les pots-de-vin s’élèveraient à 24 millions de dollars) mais, averti d’un audit Audit Examen des états et des comptes financiers d’une firme, de sorte à évaluer si les chiffres publiés correspondent à la réalité. L’opération est menée par une société privée indépendante appelée firme d’audit qui agrée légalement les comptes déposés. Quatre firmes dominent ce marché : Deloitte, Ernst & Young, KPMG et PricewaterhouseCoopers.
(en anglais : audit ou auditing)
imminent sur ses pratiques, Wal-Mart a payé un haut responsable mexicain pour l’étouffer dans l’œuf. Les amendes s’élevant en général à un peu plus de 1% du chiffre d’affaires Chiffre d’affaires Montant total des ventes d’une firme sur les opérations concernant principalement les activités centrales de celle-ci (donc hors vente immobilière et financière pour des entreprises qui n’opèrent pas traditionnellement sur ces marchés).
(en anglais : revenues ou net sales)
, Wal-Mart pourrait être amené à payer 4 milliards de dollars. En Bourse Bourse Lieu institutionnel (originellement un café) où se réalisent des échanges de biens, de titres ou d’actifs standardisés. La Bourse de commerce traite les marchandises. La Bourse des valeurs s’occupe des titres d’entreprises (actions, obligations...).
(en anglais : Commodity Market pour la Bourse commerciale, Stock Exchange pour la Bourse des valeurs)
, la sanction est déjà tombée, le titre Titre Morceau de papier qui représente un avoir, soit de propriété (actions), soit de créance à long terme (obligations) ; le titre est échangeable sur un marché financier, comme une Bourse, à un cours boursier déterminé par l’offre et la demande ; il donne droit à un revenu (dividende ou intérêt).
(en anglais : financial security)
de Wal-Mart faisant un plongeon de 5% à l’annonce de l’ouverture d’une enquête. Le Mexique, pour mémoire, représente 20% des ventes mondiales de Wal-Mart. Il y possède 2.000 points de vente et y emploie 200.000 personnes. C’est, comme souligne le Financial Times, ce qu’on appelle une "expansion agressive" et, à son tour, une explication des pots-de-vin car Wal-Mart, comme d’autres champions de l’accumulation Accumulation Processus consistant à réinvestir les profits réalisés dans l’année dans l’agrandissement des capacités de production, de sorte à engendrer des bénéfices plus importants à l’avenir.
(en anglais : accumulation)
, s’est trouvée sous la "pression aiguë (des investisseurs) pour produire chaque trimestre des résultats conformes aux attentes". Siemens, c’est plus ou moins la même chose avec, cependant, ceci d’amusant que les déboires de la transnationale Transnationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : transanational)
allemande ont eu pour théâtre la Grèce. Embrouillé dans une affaire de corruption peu reluisante dans ce pays, réputé "cancre" de l’eurozone, Siemens a accepté de payer 170 millions à l’État grec pour y mettre un terme. Le "modèle" allemand en prend un coup.

Sources : Financial Times des 9 mars et 25 avril 2012.





-->