Lettre d’info du Gresea n°57


Mai 2012

Vendredi 1er juin 2012, Gresea, 4665 signes.
Cet article a été visité 266 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Observatoire des Entreprises : Apple et Rainbow Grocery & Co.

La crise ? Pas pour tout le monde. Apple a annoncé, début 2012, le versement sur trois ans de 45 milliards de dollars en dividendes et "buy-backs" à ses actionnaires, une première depuis dix-sept ans.
Fondée au début des années 70, Rainbow Grocery (l’épicerie arc-en-ciel) est une coopérative américaine. Précurseur dans le domaine, elle s’agrandit et lutte pour sa survie face à la concurrence des grands groupes de l’industrie agroalimentaire. Le tout en autogestion. La démocratie économique, c’est possible aussi au pays de l’Oncle Sam.
Ont également été traités en ce mois de mai : Daimler, Wal-Mart, Siemens, L’arrêt Viveo et ThyssenKrupp, Otis, Schindler et Kone

 

 Angle mort : La critique en économie face à la crise

Pourquoi, en France avec les économistes "atterrés" ou en Belgique avec Éconosphères, des chercheurs sont-ils entrés en dissidence contre le courant économique dominant, le néolibéralisme Néolibéralisme Doctrine économique consistant à remettre au goût du jour les théories libérales « pures ». Elle consiste surtout à réduire le rôle de l’État dans l’économie, à diminuer la fiscalité surtout pour les plus riches, à ouvrir les secteurs à la « libre concurrence », à laisser le marché s’autoréguler, donc à déréglementer, à baisser les dépenses sociales. Elle a été impulsée par Friedrich von Hayek et Milton Friedman. Mais elle a pris de l’ampleur au moment des gouvernements de Thatcher en Grande-Bretagne et de Reagan aux États-Unis.
(en anglais : neoliberalism)
 ? Tentative de réponse en comparant les thématiques abordées par les économistes hétérodoxes des deux côtés de la frontière. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 Le développement en débat (IV) – Cnuced CNUCED Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement : Institution des Nations unies créée en 1964, en vue de mieux prendre en compte les besoins et aspirations des peuples du Tiers-monde. La CNUCED édite un rapport annuel sur les investissements directs à l’étranger et les multinationales dans le monde, en anglais le World Investment Report.
(En anglais : United Nations Conference on Trade and Development, UNCTAD)
 : flux Flux Notion économique qui consiste à comptabiliser tout ce qui entre et ce qui sort durant une période donnée (un an par exemple) pour une catégorie économique. Pour une personne, c’est par exemple ses revenus moins ses dépenses et éventuellement ce qu’il a vendu comme avoir et ce qu’il a acquis. Le flux s’oppose au stock.
(en anglais : flow)
ou reflux ?

La Cnuced CNUCED Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement : Institution des Nations unies créée en 1964, en vue de mieux prendre en compte les besoins et aspirations des peuples du Tiers-monde. La CNUCED édite un rapport annuel sur les investissements directs à l’étranger et les multinationales dans le monde, en anglais le World Investment Report.
(En anglais : United Nations Conference on Trade and Development, UNCTAD)
(Conférence des Nations unies pour le Commerce et le Développement Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement ou CNUCED : Institution des Nations unies créée en 1964, en vue de mieux prendre en compte les besoins et aspirations des peuples du Tiers-monde. La CNUCED édite un rapport annuel sur les investissements directs à l’étranger et les multinationales dans le monde, en anglais le World Investment Report.
(En anglais : United Nations Conference on Trade and Development, UNCTAD)
) sera au centre de la redéfinition des rapports nord-sud à Doha du 21 au 26 avril. Deux thèses, deux blocs, deux communautés internationales s’y affrontent. En jeu : l’avenir d’un espace de critique du modèle économique dominant. Il y a une communauté internationale minoritaire (l’Union européenne Union Européenne Ou UE : Organisation politique régionale issue du traité de Maastricht (Pays-Bas) en février 1992 et entré en vigueur en novembre 1993. Elle repose sur trois piliers : les fondements socio-économiques instituant les Communautés européennes et existant depuis 1957 ; les nouveaux dispositifs relatifs à la politique étrangère et de sécurité commune ; la coopération dans les domaines de la justice et des affaires intérieures. L’Union compte actuellement 27 membres : Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas (1957), Danemark, Irlande, Royaume-Uni (1973), Grèce (1981), Espagne, Portugal (1986), Autriche, Finlande, Suède (1995), Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Tchéquie (2004), Bulgarie, Roumanie (2007).
(En anglais : European Union)
, les États-Unis, le Japon, la Suisse, la Nouvelle-Zélande, le Canada, la Norvège et l’Australie) qui cherche à imposer aux autres ses choix et il y a une communauté internationale majoritaire (Le "G77" regroupant 123 pays du Tiers-monde) qui bien souvent les subit. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 L’Argentine nationalise l’Espagne

Pour contrer la chute de la production argentine de pétrole brut et la baisse d’extraction de gaz naturel, l’Argentine compte nationaliser les 51% que la société pétrolière espagnole Repsol détient dans la société nationale YPF, la Régie des gisements pétroliers. Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°100.

 

 ExxonMobil versus Dodd-Frank.

La loi Dodd-Frank qui prévoit que les sociétés rendent publics les paiements effectués dans le monde entier à titre Titre Morceau de papier qui représente un avoir, soit de propriété (actions), soit de créance à long terme (obligations) ; le titre est échangeable sur un marché financier, comme une Bourse, à un cours boursier déterminé par l’offre et la demande ; il donne droit à un revenu (dividende ou intérêt).
(en anglais : financial security)
d’impôts et de royalties aux gouvernements où elles opèrent ne fait pas que des heureux…Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°101.

 

 Un avenir pour la sidérurgie liégeoise ?

Publiée dans le Gresea Échos n°69 (mars 2012) l’analyse qui suit sera à l’origine d’une interview de Laurence Van Ruymbeke dans le VIF du 16 avril 2012, de Dominique Simonet dans La Libre du 3 mai 2012 et encore, un passage au JT de RTL-TVI le 3 mai 2012.
Le dossier publié par le Gresea sous le titre Titre Morceau de papier qui représente un avoir, soit de propriété (actions), soit de créance à long terme (obligations) ; le titre est échangeable sur un marché financier, comme une Bourse, à un cours boursier déterminé par l’offre et la demande ; il donne droit à un revenu (dividende ou intérêt).
(en anglais : financial security)
"L’acier dans la vieille Europe, Liège, Florange, Madrid : on tourne la page ?" fait l’actualité dans un contexte de restructuration de l’ensemble de la sidérurgie européenne. Pour en savoir plus, cliquez ici .

 

 Le Gresea sur la RTBF

Auteur aux éditions Couleur livres de "La Belgique endetté", Xavier Dupret (Gresea) était sur les ondes de la RTBF, samedi (27 mai), à l’émission animée par Martine Cornil, pour causer croissance Croissance Augmentation du produit intérieur brut (PIB) et de la production.
(en anglais : growth)
et euro-austérité Austérité Période de vaches maigres. On appelle politique d’austérité un ensemble de mesures qui visent à réduire le pouvoir d’achat de la population.
(en anglais : austerity)
. Ses "contradicteurs" : Georges Hübner (Ulg) et Michel Visart (RTBF). Lien podcast ; http://www.rtbf.be/radio/player/lap...

Réalisation : Lucille Vanhasselt