Lettre d’info du Gresea n°58


Juin 2012

Mardi 26 juin 2012, Bruno Bauraind, 7217 signes.
Cet article a été visité 150 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable


 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Le Big Business en 25 fiches

Sauvetage bancaire, restructuration dans la sidérurgie européenne, hausse des prix des matières premières, la crise actuelle est aussi celle de la grande entreprise capitaliste. Prédatrice pour certains, vecteur de développement économique pour d’autres, cet agent majeur de la scène internationale se dérobe très souvent au regard des citoyens et reste le grand absent du débat politique.

Dans le contexte actuel, il devient néanmoins urgent de comprendre l’entreprise transnationale : pourquoi et comment elle opère ; sa structure juridique et décisionnelle ; son autonomie par rapport aux législations nationales. En d’autres mots, la place qu’elle occupe dans nos sociétés, devant ou aux côtés d’autres acteurs : pouvoirs publics, organisations syndicales ou citoyennes.

Tout au long des 25 fiches qui le composent, cet ouvrage collectif vise à répondre à ces questions.

Bruno Bauraind (Dir.), Le Big Business en 25 fiches. Petit manuel de l’entreprise transnationale, Bruxelles, éd. Couleur livres, Coll. L’autre économie, 2012, 148 pages (16 euros).

Pour commander le livre cliquez ici.

 

 Gresea Echos n°70 "# Occupy Etc"

Les rues de Tunis, la place Tahrir au Caire ou Puerta Del Sol à Madrid, Wall Street ou Francfort, ces lieux ont été le théâtre de la révolte face aux pouvoirs établis, qu’il s’agisse des dictatures arabes ou de la finance internationale. S’il y a un trait d’union entre ces mouvements sociaux, il est sans doute à chercher du côté de la tentative de réappropriation par les gens de l’espace mais aussi du pouvoir.

Dans sa dernière livraison, le Gresea Echos propose un patchwork de ces différentes résistances. S’il est trop tôt pour leur donner un horizon commun, du local au global, des choses bougent…Autant s’en préoccuper !

Pour commander le Gresea Echos n°70 "#Occupy Etc", cliquez ici.

 

 Observatoire des Entreprises : Areva & Co.

Une société transnationale se compose d’un ensemble d’entreprises plus ou moins grandes qui participent chacune à la même chaîne d’approvisionnement. A la pointe de la pyramide, on retrouve la maison-mère. La base est composée d’une multitude de sous-traitants ou fournisseurs juridiquement indépendants de leur maison-mère. Cette structure a ceci de "pratique" que la pointe directrice n’est aucunement responsable de ce qui se passe dans ses ateliers ! Irresponsable une multinationale ? Pas toujours. C’est ce que vient de conclure le tribunal de Melun à l’encontre du géant français Areva. Ce dernier a en effet été jugé co-responsable du décès d’un travailleur nigérien sur un site de traitement d’uranium.

La "co-responsabilité" des niveaux de pouvoir dans les entreprises multinationales fait progressivement son chemin dans les tribunaux français. Une victoire pour le monde du travail au Nord comme au Sud.

Ont également été traités en ce mois de mai : Amazone, Caterpillar et Lockheed, Doux, GlaxoSmithKline, Dim, Playtex et Wonderbra et 3 Suisses

 

 Coup de projecteur sur Peugeot

L’annonce du nouveau plan social de PSA le 12 juillet 2012 est tombée comme l’arrivée d’un météorite, sans doute attendu, mais particulièrement meurtrier. 8.000 postes devraient être supprimés en France, soit 10% des effectifs. Face au drame social qui se joue en France, le Gresea propose une analyse en trois temps.

 Valeur comptable n’est pas valeur marchande…

Une voiture fabriquée en Belgique pour l’exportation avec des pièces allemandes pour le compte d’une transnationale qui l’est aussi, cela donne quoi ? Un trafic... comptable. Pour un aperçu du jeu de pistes auquel invite désormais la plupart des grosses entreprises qui commercent en "intra-firme", cliquez ici.

 

 Nature morte avec grandes boules

Comme suite à la désertion des décideurs, des conglomérats privés envahissent nos espaces publics. Ils se comportent comme en terre conquise, seuls maîtres d’enclaves privatisés, responsables devant personne. Si les peuples veulent sauvegarder leur patrimoine de biens et de services communs, ils devront se réapproprier les espaces publics. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 Zuid-Afrika : à qui les richesses minières doivent-elles profiter ?

L’Afrique du Sud mène un débat d’importance mondiale sur l’exploitation des matières premières minérales et leur exploitation : à qui appartiennent-elles et comment faire en sorte pour que la population en tire profit ? Pour en savoir plus, en français ou en néerlandais, cliquez ici.

 

 En débat sur Newsflash : "Algérie : l’automne arabe ?"

L’Algérie fête cette année le cinquantième anniversaire de son indépendance. Indépendance qui, d’un point de vue économique, reste somme toute relative. En effet, l’Algérie fait aujourd’hui face à un chômage endémique, une dépendance quasi-totale à la rente pétrolière et un processus de désindustrialisation accéléré par le plan d’ajustement structurel imposé au pays dans les années 90 par le FMI. En 2012, de quelle indépendance parle-t-on ? Pour en savoir plus, voyez notre Newsflash n° 103.

 

Réalisation : Bruno Bauraind