Lettre d’info du Gresea n°61


Novembre 2012

Vendredi 23 novembre 2012, Gresea, 6179 signes.
Cet article a été visité 174 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable


 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Grand angle : le point sur la crise chez Ford

Le couperet est tombé. La direction de Ford a décidé de se passer dorénavant de son usine limbourgeoise qui produit surtout la Mondeo. Elle veut fermer également l’usine de Southampton qui assemble des camionnettes Transit, ainsi qu’une unité d’emboutissage à Dagenham (dans la banlieue de Londres). C’est le choc en Belgique et certainement aussi en Angleterre. Mais est-ce vraiment une surprise ? Aurait-on pu l’éviter ?

Le patronat flamand affirme que ce sont les coûts salariaux trop élevés en Belgique qui seraient responsables de la fermeture de Ford Genk. Mais, même la fédération dont dépend le constructeur, Agoria, est beaucoup plus réservée sur ce point. Eclairage.

 

 L’Angle mort : Flux illicites : une opacité chiffrée…

Cette analyse a été produite pour alimenter les débats lors du séminaire international "Nord-Sud : business opaque" que le Gresea a organisé le 19 novembre 2010 et dresse le portrait de l’évasion de capitaux et de la corruption : cliquez ici

 

 Nouveau sur la toile : le lexique économique

Depuis peu, le site du Gresea s’est doté d’un glossaire reprenant les termes courants et spécifiques à l’économie.

 

 Observatoire des Entreprises : Sanofi, & Glencore et Xstrata

Le 25 septembre dernier, les dirigeants de Sanofi avaient annoncé une réflexion sur l’adaptation des activités de la recherche, supprimant au passage 900 postes.

Les actionnaires des deux mastodontes du marché des matières premières ont approuvé la fusion de Glencore et de Xstrata. Reste à recevoir l’avis de la Commission européenne sur la position dominante et le prix à payer.

 

 Formations : Crise de l’industrie & capitaux fuyants

Désindustrialisation = fatalité ? Un séminaire Cepag/Gresea. C’est le 23 novembre 2012 que, en présence d’une trentaine de militants syndicaux, s’est tenu à Namur le 1er volet du séminaire/colloque que le Centre d’éducation populaire André Genot (Cepag) et le Gresea ont mis à leur agenda. Pour un introduire le sujet : deux invités de marque, Gabriel Colletis et Philippe Morvannou. Le premier, professeur à l’Université de Toulouse et auteur de "L’urgence industrielle" (éd. Au Bord de l’Eau, 2012), pour brosser à grands traits les ruptures induites par le capitalisme financier - et les voies susceptibles de permettre un redéploiement de la base productive en Europe. Et, le second, membre du cabinet d’expertise Syndex (au service exclusif des syndicats), pour esquisser, au regard des obstacles mis à l’information économique et financière des travailleurs, quelles pourraient être ici les "alternatives structurantes". Mais, donc, première étape de cette réflexion collective qui se poursuivra le 15 février 2013. Programme du 1er volet .

Fuite organisée des capitaux. Si l’Afrique pouvait récupérer 18 % des capitaux "perdus" elle n’aurait plus de dettes. Aider à identifier les trous noirs dans les flux financiers entre le Sud et le Nord relève donc de la solidarité internationale. C’est dans ce sens que le Gresea a conçu sa participation au Mois de la Solidarité Internationale de la Ville de Bruxelles en organisant un débat sur le rôle de ’nos’ banques. Ce débat a eu lieu le 8 novembre 2012. En voici l’introduction.

La crise en euros. Le Gresea était invité, le 13 novembre 2012, au café citoyen organisé par ProJeuneS, et en collaboration avec les sections bruxelloises des Étudiants FGTB sur la crise européenne et le pacte budgétaire. Une suite y sera donnée lors de la conférence-débat du Librex sur le thème : "Quel avenir pour la zone euro ?" traitant les causes de la crise de la zone euro, des solutions possibles et des conséquences économiques qu’elles impliquent.

Liège, cœur d’acier... Et le 17 novembre 2012, à l’invitation des étudiants de la Fopes (UCL), le Gresea intervenait sur "l’avenir" de la sidérurgie dans le bassin liégeois.

 

 En débat sur Newsflash : Ford revu et corrigé par John Lennon

Le 25 octobre 2012 l’émission, "Face à l’info" de la RTBF réunissait le Gresea (Henri Houben) et la fédération patronale de l’industrie Agoria (Paul Soete) pour discuter et critiquer l’attitude de l’Europe sur l’absence de politique industrielle. Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°106..

 

 Libertad, voilier argentin convoité par un vautour

Paul Singer est un milliardaire à la tête d’Elliott Capital Managament (basé aux Îles Caïmans). Il a trouvé la formule secrète pour s’en prendre à un État. Pour en savoir plus, voyez notre newsflah n°107.

 

Réalisation : Lucille Vanhasselt