Lettre d’info du Gresea n°63


Février 2013

Lundi 25 février 2013, Gresea, 6256 signes.
Cet article a été visité 156 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable


 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Publication : "Salaire et compétitivité : pour un vrai débat..."

Salaires et "compétitivité" vont de pair. Logique : la compétitivité est le terme fétiche qui, depuis les années 1980, sert dans le discours dominant de paravent pseudoscientifique pour comprimer les revenus du travail. Les rapports entre ces deux, avant tout idéologiques, font d’évidence obstacle à une compréhension, dans l’opinion, des termes du débat. Faussés, on s’en doute, et de toutes parts.

Susciter un vrai débat là-dessus, tel est l’objectif de la réflexion lancée par le réseau Éconosphères, dont on trouvera ici, sous la plume de Reginald Savage et de Michel Husson, le dense condensé. Éconosphères ? Constitué en 2009 à l’initiative des syndicats FGTB et CSC, d’Attac et du Gresea, le réseau Éconosphères regroupe une centaine d’économistes, sociologues ou politologues de la Belgique francophone, tous animés par la volonté de ramener les questions économiques dans le débat démocratique. Il était temps.

La pensée économique est plurielle, elle est faite d’écoles. Les unes sont proches du pouvoir, en forment les relais, les autres, le plus souvent, sont priées de se taire. Éconosphères, par son site (www.econospheres.be), par ses manifestations publiques, a choisi d’en prendre le contre-pied. L’économie est un bien public, elle appartient à tous.

"Salaire et compétitivité : pour un vrai débat...", cliquez ici.

 

 Le pouvoir d’achat des misérables

L’indice des prix à la consommation est et reste d’actualité : est et reste soumis à révision. Notamment en tant que moyen de modération salariale. Il grignote le "pouvoir d’achat". Vieux problème que celui-là. Pour vivre, il faut les moyens de survivre, au minimum. Là, il y a les leçons du passé...On ne perd jamais son temps à faire un petit retour en arrière, surtout en compagnie de Victor Hugo..

 

 Terres rares : "l’Europe se heurte au Groenland"

Les terres rares font partie des matériaux dits "critiques" aujourd’hui nécessaires à la production de marchandises usuelles (la télé couleur, les briquets, les voitures dites hybrides, l’électronique avancée...). La production mondiale est relativement modeste, avec près de 130.000 tonnes en 2009 (contre 2,3 milliards de tonnes de fer), mais, et c’est là que le bât blesse, dans un nombre de pays très limité et la Commission européenne craint que des non-Européens exploiteraient les terres rares dans sa propre sphère d’influence. Mais le Premier groenlandais ne veut pas limiter l’accès aux terres rares aux seuls entreprises européennes. Analyse.

 

 Liège, une stratégie signée ArcelorMittal

Les "seigneurs de la guerre", ce n’est pas seulement des illuminés de kalashnikov. Ils sont aussi présents dans le monde des affaires. Quand ArcelorMittal se défait lourdement du "froid" à Liège (et avec lui, quelque 1.300 travailleurs), par une simple poussée du doigt sur la télécommande, la manière d’agir n’est pas moins guerrière. En langage châtié, on ne dira pas guerrière, mais stratégique. Le groupe se présente aujourd’hui comme "la plus grande entreprise d’aciérie minière intégrée". C’est le résultat d’une "stratégie" agressive menée depuis des années.

 

 Qu’est-ce qui se cache derrière les notions de productivité ?

La productivité, quoi de plus simple à comprendre ! C’est une mesure d’efficience économique (et de propagande, « compétitivité » oblige). Elle évalue le nombre de produits fabriqués par personne. Grosso modo. Mais c’est beaucoup, beaucoup plus compliqué que cela. Suivez le guide…

 

 Observatoire des Entreprises du Gresea.

Yoplait n’a plus rien à voir avec la coopérative d’éleveurs laitiers français portée sur les fonts baptismaux dans les années soixante. Devenu le n°2 mondial de son secteur, il réinvente même les recettes traditionnelles version économique.

Le 13 février 2013, la chaîne de télévision allemande ARD a diffusé un reportage qui a fait scandale. On y voyait les conditions de travail et d’hébergement déplorables sous haute surveillance des 5.000 intérimaires embauchés pour le pic de commandes de la période de Noël.

Le prolétariat selon Amazon : intérimaires fournis "à l’essai" par Randstad, corvéables à merci, un petit écran portable indiquant les « missions » et mesurant productivité,… C’est de l’automation humaine. , selon les mots du manager d’Amazon.

Ont également été traités en ce mois de février : Molex et le Bangladesh

 

 En débat sur Newsflash.

Le magazine Africa24 a publié un atlas qui reprend pays par pays la balance commerciale de l’Afrique en 2012. Sur les 48 États de l’Afrique subsaharienne, 33 sont dans le rouge..

Le journal Die Welt annonçait que le chômage frappait en décembre 2012 quelque 25,9 millions de citoyens et de citoyennes européens, dont 18,7 millions dans la zone euro, un taux jamais atteint depuis sa création en 1999. Et au vu du passé, ce n’est pas prêt à changer.

 

Réalisation : Lucille Vanhasselt