Colloque : Une politique industrielle est-elle encore possible en Europe ?


Séminaire FGTB wallonne Cepag-Gresea 31 mai 2013

Vendredi 3 mai 2013, Gresea, 1978 signes.
Cet article a été visité 365 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

En Belgique et en Europe, chaque jour apporte son lot de fermetures d’entreprises et de restructurations. Certains en viennent à se poser la question de la place de la politique industrielle sur le vieux continent.

Après un premier colloque, organisé en novembre 2012, autour de la question de la désindustrialisation, le Gresea, le Cepag et la FGTB wallonne vous invitent à réfléchir et à débattre sur la politique industrielle, son avenir, ses enjeux, ses limites…

Programme :

9h15 Accueil

9h30 Mot d’introduction : Laurent D’Altoe, CEPAG (Centre d’éducation populaire André Genot)

9h45 Regard sur la politique industrielle aujourd’hui : Erik Rydberg, Gresea (Groupe de Recherche pour une Stratégie économique alternative)

10h30 Les aléas et les chemins de traverse de la politique industrielle belge avec Jean Vandewattyne, Université Libre de Bruxelles

11h15 La politique industrielle en Europe et le carcan de la « concurrence libre et non faussée » avec Jean-Christophe Defraigne, Facultés universitaires Saint Louis

11h45 Débat & conclusions suivis du vernissage de l’exposition photos « Visages d’acier » de Philippe Grignard, photographe et ancien ouvrier chez Caterpillar

13h00 Lunch

Quand ? Vendredi 31 mai 2013 de 9h30 à 13h

Où ? Espace Solidarité - rue de Namur 47 - 5000 Beez (Namur)

Infos & inscriptions : cepag cepag.be ou 081/26 51 52

Le séminaire fait suite à celui, également organisé par le Cepag et le Gresea le 23 novembre dernier, sur le phénomène de la désindustrialisation, avec Gabriel Colletis (Université de Toulouse) et Philippe Morvannou (agence Syndex), dont les interventions seront prochainement publiées dans la nouvelle collection "Les petits dossiers de l’Autre économie" que le Gresea dirige aux éditions Couleur Livres.