Déchets dangereux : Wal-Mart à nouveau condamné


Lundi 3 juin 2013, Romain Gelin, 2283 signes.
Cet article a été visité 280 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

81 millions de dollars : c’est la somme que Wal-Mart a accepté de payer après avoir plaidé coupable afin de mettre un terme aux poursuites pour violation du Clean Water Act en Californie et de la loi relative aux pesticides dans l’État du Missouri. Le groupe a notamment reconnu, après une enquête du département sanitaire de San Diego, que des employés de la firme avaient déversé des détergents dans les canalisations publiques, jeté des déchets toxiques (pesticides par exemple) dans des poubelles municipales ou ne respectaient pas les procédures adéquates pour le transport de déchets dangereux, cela pour la période 2003-2005.

Dans le Missouri, la firme envoyait les articles endommagés que les clients lui retournaient vers une usine qui retraitait les produits sans posséder de licence pour cette activité. Les pesticides étaient mélangés ensemble puis revendus sans préciser la composition des produits ni en informer les consommateurs d’après le département de justice.

Wal-Mart affirme avoir mis en place un programme de formation auprès de ses employés à partir de 2006 concernant la gestion des déchets, après la divulgation des accusations de déversements illicites. Le groupe avait déjà écopé d’une amende de 27,6 millions de dollars en 2010 pour des faits similaires.

Depuis 2010, le numéro 1 mondial de la distribution a déboursé plus de 110 millions de dollars (plus de 84 millions d’euros) pour sa mauvaise gestion des déchets dangereux. Cette décision arrive alors que des grèves secouent le groupe, la deuxième vague depuis novembre 2012, les employés se plaignant des mauvaises conditions de travail et des bas salaires pratiqués.

Wal-Mart, dont les revenus ont atteint les 128 milliards de dollars pour 2012 a déclaré que ces sanctions n’auraient pas d’impact financier sur ses affaires.

Sources : The Guardian, 28 mai 2013 (http://www.guardian.co.uk/business/2013/may/28/walmart-pleads-guilty-hazardous-waste) et New York Times, 28 mai 2013(http://www.nytimes.com/2013/05/29/business/wal-mart-is-fined-82-million-over-mishandling-of-hazardous-wastes.html)