Lettre d’info du Gresea n°66


Septembre 2013

Vendredi 20 septembre 2013, Lucille Vanhasselt, 11163 signes.
Cet article a été visité 210 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable


 

 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Gresea Echos n°75 : L’argent : Une histoire critique de la monnaie

La monnaie fait "lien social" paraît-il. Défense de rire. Mais elle est là, à trouer nos poches et fins de mois en plombant nos rêves de verroteries commerciales. L’argent : le plus vieux tour de magie du monde. Le Gresea y consacre, sous la plume savante de Henri Houben, un dossier pédagogique complet – lecture garantie enrichissante !

Pour commander le Gresea Echos n°75 : “L’argent : une histoire critique de la monnaie”, cliquez ici– en notant, d’ores et déjà, que le prochain dossier (décembre) aura pour thème diabolique : Emploi et chômage : les deux faces d’un même marché ?

 

 Le Gresea publie "Chasseurs de matières premières"

Sans carburant, les autos s’arrêtent. Vous le savez, je le sais, un petit enfant le sait. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment serait notre vie sans matières premières ? Eh bien, c’en serait carrément fini des bagnoles ! Prenez le cuivre. Vous en trouvez un kilomètre et demi dans une voiture ordinaire. Et plein d’autres matières premières que nous allons chercher en Afrique.

Voici un récit dérangeant à propos d’une économie qui n’apporte pas le développement, mais qui parasite : le travail, la nature, les pays du Sud. Le consultant Ernst & Young classe « l’autodétermination » des pays détenteurs de matières premières comme le risque n° 1 pour le business.

Raf Custers se glisse dans la poussière de Layoun, remue le linge sale au Kivu et voit s’effondrer une des plus grandes mines du monde en Afrique du Sud. Avec Chasseurs de matières premières, il livre un des meilleurs exemples de journalisme d’investigation.
Prix de vente : 16 euros

Pour commander le livre : cliquez ici

 

 Grand angle : La désindustrialisation

Le concert de lamentations qui s’est exprimé en France autour du besoin d’un "choc de compétitivité" pour relancer une industrie décrite comme déclinante et malade de ses coûts salariaux mérite un examen sérieux. Dans le même temps, en effet, on pouvait lire, dans une information de presse – non destinée au grand public, cette fois – que le problème est d’une toute autre nature...

La désindustrialisation n’est pas un mythe, du moins pas pour les anciens bastions du développement capitaliste, l’Europe occidentale, les États-Unis et le Japon. Mais elle provient avant tout de la hausse de la productivité. Voilà qui aurait dû être une aubaine pour l’humanité mais dans la société occidentale, elle s’est traduite par une catastrophe pour les travailleurs, en chômage de masse et en baisse de revenus. Une fatalité ?

 

 L’angle africain : Le développement durable testé dans les mines du Congo

En 2015 les politiques œuvrant pour le développement vont, pour ainsi dire, "changer de carrosserie". Elles adopteront une nouvelle liste d’objectifs. Les Objectifs du Millénaire pour le Développement seront remplacés par les Objectifs de Développement Durable. Quels seront ces ODD ? C’est le sujet de discussions "à haut niveau".

 

 Soirée projection-débat "Avec le vent" Comment les Congolais vivent avec les mines et l’investissement étranger 10/10/2013 à 19h

Dans le cadre de la quinzaine de la solidarité, avec l’appui de la Ville de Bruxelles, le Gresea organise une soirée de projection-débat le 10 octobre 2013 de 19h à 21h.

La soirée se déroulera en deux étapes, premièrement, avec la projection du documentaire "Avec le vent" que le Gresea a réalisé en avril 2013 au Congo, deuxièmement avec un débat où on aura l’occasion de réfléchir au rôle des entreprises dans le développement, sur la notion de passif environnemental et de voir comment cette question est abordée au Nord comme au Sud.

Le documentaire relate les conséquences de l’exploitation minière dans la province du Katanga en République démocratique du Congo. Depuis plus d’un siècle, on y exploite du cuivre et du cobalt. Source potentielle de développement pour le pays, cette exploitation minière est aussi la cause d’une pollution touchant à la fois l’homme et l’environnement.

Le débat sera introduit par deux invités, Leida Rijnhout (ANPED - Northern Alliance for sustainability) et Kris Van Elsen (CSC/ACV). Les interventions se feront en néerlandais et le Gresea assurera une aide à la traduction vers le français.

Lieu : Centre cutlurel "De Markten" salle De Witte Zolder, 5 Vieux Marché aux Grains, 1000 Bruxelles.

Horaire : 19h-21h

Entrée gratuite mais inscription souhaitée (places limitées) .

 

 L’angle mort : Le siècle mofectueux d’Ehrenbourg

Retour sur un des plus grands écrivains soviétiques, Ilya Ehrenbourg (1891-1967), témoin, à l’instar de Joseph Kessel, Albert Londres ou Ernest Heminway, des rêves et espoirs – le plus souvent fracassés – de feu notre siècle court. L’avenir se construit toujours sur le passé…

 

 Zoom sur le Sud : Les vautours et l’Argentine

Un tribunal (New York !) ordonne à Buenos Aires (Argentine !) d’enrichir deux "hedge funds" (spéculatifs !). Affaire classée ? Loin de là, comme on le verra.

 

 Décodage : Une crise en trompe l’œil

S’il semble que de larges parts de la population européenne soient indignées par les sauvetages en cascade du système bancaire et la socialisation des pertes qui s’en est suivie ou, plus récemment, par la brutalité et l’inefficacité des plans d’ajustement structurels imposés aux États du sud de la zone euro, les discours sur le manque de compétitivité des salaires, l’inefficacité de l’État social ou le "conservatisme" syndical continuent à faire florès dans les médias et sur la place publique.

L’impossibilité pour les mouvements sociaux d’inverser les politiques "austéritaires" appliquées à des degrés divers, depuis 2009, dans les États membres de l’Union européenne pose la question de leur capacité à imposer leur analyse de la crise. Un récit, ce n’est pas que des mots. L’analyse d’une crise conditionne en effet la réponse politique à y apporter .

 

 Abécédaire : PME is beautiful ?

Les PME (petites et moyennes entreprises) sont présentées comme un pilier de nos économies. Il faut dès lors les soutenir, leur permettre de se développer, les aider à se financer, diminuer leurs charges … Ce discours, présenté comme une vérité d’évidence, est tenu à tous les niveaux : Elio Di Rupo dans son discours de politique générale pour 2013 ; François Hollande et son "plan d’épargne en action" dédié au PME ; la commission européenne, la BEI, ou le FMI. Partout, le discours qui prévaut est celui du soutien nécessaire aux PME.

 

 Observatoire des Entreprises du Gresea : Ikea, Puma, Dell & co.

Trois responsables – le directeur, le responsable administratif et financier et la directrice des ressources humaines – du magasin Ikea de Reims ont été mis en garde à vue ce lundi 17 juin 2013

dans l’affaire d’espionnage dont est soupçonnée la firme d’ameublement.

L’année prochaine, en 2014, une douzaine d’entreprises devraient suivre l’exemple de Puma en 2010 et produire un rapport "pertes et profits environnemental".

Avec un chiffre d’affaires en 2012 de 38.633 millions d’euros, l’entreprise française Vinci peut s’enorgueillir du titre de premier groupe mondial de concession et de construction. En décembre 2010, le groupe se voit attribuer pour une durée de 55 ans le projet, lancé au début des années 1970, d’aéroport international du grand Ouest, plus connu sous le nom de Notre-Dame-des-Landes et dont l’implantation est prévue au nord-ouest de Nantes, une zone riche en biodiversité.

Ont aussi été traités : Bouygues et Dell

 

 En débat sur Newsflash

Spéculant devenu activiste, milliardaire devenu bienfaiteur ? Quand George Soros déplace un cavalier ou une tour, personne (sauf lui) ne connaît le dessous de ses motivations. Il est probable que son activisme aide ses placements financiers, mais il est difficile d’en trouver la preuve.

Le 23 juillet 2013, une audition a eu lieu au Sénat à Washington à laquelle des experts comme Timothy Weiner ont été invités pour examiner les cartels des financiers dans le stockage et les transports de matières premières.

La revue Alternatives économiques est revenue dans son dernier numéro (n°327 - septembre 2013) sur le phénomène des contrats de travail "zéro heures" dont le journal The Guardian a révélé voici peu l’expansion phénoménale en Grande-Bretagne.

 

Réalisation : Lucille Vanhasselt