Lettre d’info du Gresea n°70


Janvier 2014

Jeudi 20 février 2014, Lucille Vanhasselt, 4186 signes.
Cet article a été visité 203 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable


 

 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Vous prendrez bien un peu de propagande ?

Grand titre de presse : l’économie interpelle le politique. Pour réclamer d’urgence des "réformes structurelles". Ah ! le grand mot ! Mais il vient de grands "experts" qui, par un heureux effet du hasard, sont tous d’accord pour dire la même chose, consensus sans faille. Décryptage...

 

 "Extractivistes" contre "transitionnistes"

L’Amérique latine est le théâtre d’un débat autour de deux conceptions, diamétralement opposées, du "développementalisme". D’un côté, les gouvernements réputés progressistes qui tablent sur l’essor économique, particulièrement dans le secteur minier ("extractiviste"). De l’autre, une série de mouvements sociaux qui dénoncent ce choix sous le terme générique de "consensus des commodities" (ce dernier mot désignant, en anglais, les matières premières). Tour d’horizon avec Maristella Svampa, porte-parole de cette tendance, interviewée par Raf Custers

 

 La grève, le pain et les roses

Il y a eu « tournant néolibéral ». Cela ne souffre pas discussion. Mais : « tournant », aussi, dans le mouvement ouvrier ? Là, plus ancien, il se cherche à nouveau. La grève en est un révélateur.

C’est naturellement une question à poser à des étudiants en sciences économiques, en première année, histoire de réveiller l’auditoire : la grève, est-ce ou n’est-ce pas un phénomène économique ? C’est moins simple qu’il n’y paraît. Balancée sur un plateau télé, la réponse entamera un tango avec l’art de l’esquive propre à ce médium et fusera avec une élégance toute photogénique : bonne question !

 

 Observatoire des entreprises

L’affaire ne manque pas de sel. Le géant du gadget électronique Apple mène depuis peu campagne contre... le ministère de la Justice des États-Unis. Ce n’est pas à la portée du premier quidam. En général, devant l’Autorité, quelle qu’elle soit, c’est l’histoire du pot de terre contre le pot de fer. Apple, naturellement, c’est autre chose.

Selon un rapport non-publié de novembre 2013 que l’agence Reuters a pu se procurer, l’industrie minière aurait dissimulé près de 3,7 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) à l’administration congolaise entre 2008 et 2013, ce pour la seule province du Katanga.

Un sondage réalisé par l’institut Ifop révèle que quelque 73% des Français sondés se déclarent prêts à payer plus cher un produit s’il est fabriqué en France. Encore faut-il pouvoir le faire.

 

 En débat sur Newsflash

Pour entamer l’an neuf de bon pied, offrons-nous un billet d’humeur. Au rayon de l’information économique, les sujets scabreux ne manquent certes pas mais la petite tempête médiatique qui a eu le don d’agiter en haut lieu les coupes de champagne à l’annonce, par le ministre de tutelle Jean-Pascal Labille, d’une réduction de salaire de Johnny Thijs, PDG de La Poste, mérite de figurer en tête du bêtisier.

 

 Conférence - débat : « Europe à vendre »

Le mercredi 12 mars à 20h l’ASBL De Bouche à Oreille organise une conférence-débat sur le projet de traité d’accord de partenariat transatlantique entre l’Union Européenne - USA.

 

Réalisation : Lucille Vanhasselt