Le modèle Dell s’externalise mal


Lundi 19 juillet 2010, Erik Rydberg, 1652 signes.
Cet article a été visité 174 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Voici peu, la "success story" de Dell était porté aux nues dans les écoles de management. On y expliquait comment un gamin du Texas, Michael S. Dell, est devenu milliardaire en l’espace de dix ans en faisant produire des ordinateurs bon marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
grâce à trois astuces simplettes : zéro magasin (vente directe en ligne), zéro stock Stock Sous sa forme économique, c’est l’ensemble des avoirs (moins les dettes) d’un acteur économique à un moment donné (par exemple, le 31 décembre 2007). Ce qui sort ou qui entre durant deux dates est un flux. Le stock dans son sens économique s’oppose donc au flux. Sous son interprétation comptable, le stock est l’ensemble des marchandises achetées qui n’ont pas encore été produites ou dont la fabrication n’a pas été achevée lors de la clôture du bilan ou encore qui ont été réalisées mais pas encore vendues.
(en anglais : stock ou inventory pour la notion comptable).
(fabrication à la demande) et zéro usine (sous-traitance Sous-traitance Segment amont de la filière de la production qui livre systématiquement à une même compagnie donneuse d’ordre et soumise à cette dernière en matière de détermination des prix, de la quantité et de la qualité fournie, ainsi que des délais de livraison.
(en anglais : subcontracting)
poussée à l’extrême). Cela a donné un empire valant 60 milliards de revenus et 80.000 employés sur trois continents. Mais le modèle a du plomb dans l’aile. Plusieurs procès sont en cours aux Etats-Unis, en raison principalement d’une ligne de production d’où est sortie, entre 2003 et 2005, quelque douze millions d’ordinateurs défectueux de type OptiPlex, dont les condensateurs de cartes mères, fabriqués à Taiwan, avaient la fâcheuse manie de fuir, voire d’exploser, en rendant l’appareil inutilisable. Au tribunal, des documents internes tenus secrets ont révélé que la direction invitait les vendeurs "à ne pas porter ces problèmes à l’attention des clients de manière proactive". De cela, on peut sourire. Ce qui plus sérieusement suscite des interrogations, chez les économistes jusque-là admiratifs, est le principe même du recours systématique à la sous-traitance Sous-traitance Segment amont de la filière de la production qui livre systématiquement à une même compagnie donneuse d’ordre et soumise à cette dernière en matière de détermination des prix, de la quantité et de la qualité fournie, ainsi que des délais de livraison.
(en anglais : subcontracting)
. Certes, cela fait considérablement baisser les coûts de production. Mais la qualité s’en ressent, disons.

Source :"Suit offers glimpse into computer giant’s decline" de Ashlee Vance, International Herald Tribune du 30 juin 2010 et "Dell ou la fin d’un rêve américain" de Philippe Escande, Les Echos du 15 septembre 2008.