Le FMI va tous nous sauver, comme Zorro ?


Newsflash n°49

Lundi 10 novembre 2008, Erik Rydberg, 2204 signes.
Cet article a été visité 190 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

12 novembre 2008. Le retour à l’avant-scène du Fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
Monétaire International a quelque chose de surréaliste. Bien sûr, les fissures dans le système financier mondial font trembler plus d’un. Et les plus naïfs d’entre eux imaginent sous les traits d’un régulateur global le messie qui va résoudre cela : un problème de tuyauterie. Mais... le FMI FMI Fonds Monétaire International : Institution intergouvernementale, créée en 1944 à la conférence de Bretton Woods et chargée initialement de surveiller l’évolution des comptes extérieurs des pays pour éviter qu’ils ne dévaluent (dans un système de taux de change fixes). Avec le changement de système (taux de change flexibles) et la crise économique, le FMI s’est petit à petit changé en prêteur en dernier ressort des États endettés et en sauveur des réserves des banques centrales. Il a commencé à intervenir essentiellement dans les pays du Tiers-monde pour leur imposer des plans d’ajustement structurel extrêmement sévères, impliquant généralement une dévaluation drastique de la monnaie, une réduction des dépenses publiques notamment dans les domaines de l’enseignement et de la santé, des baisses de salaire et d’allocations en tous genres. Le FMI compte 188 États membres. Mais chaque gouvernement a un droit de vote selon son apport de capital, comme dans une société par actions. Les décisions sont prises à une majorité de 85% et Washington dispose d’une part d’environ 17%, ce qui lui donne de facto un droit de veto. Selon un accord datant de l’après-guerre, le secrétaire général du FMI est automatiquement un Européen.
(En anglais : International Monetary Fund, IMF)
 ? Jusqu’il y a peu, cette institution frisait la banqueroute. Discrédité dans le Tiers-monde où ses programmes de désinvestissement social l’ont défenestré au rang de bras financier des États-Unis et des pays riches (ensemble, USA, Europe et Japon y détiennent 63% des droits de vote), le FMI FMI Fonds Monétaire International : Institution intergouvernementale, créée en 1944 à la conférence de Bretton Woods et chargée initialement de surveiller l’évolution des comptes extérieurs des pays pour éviter qu’ils ne dévaluent (dans un système de taux de change fixes). Avec le changement de système (taux de change flexibles) et la crise économique, le FMI s’est petit à petit changé en prêteur en dernier ressort des États endettés et en sauveur des réserves des banques centrales. Il a commencé à intervenir essentiellement dans les pays du Tiers-monde pour leur imposer des plans d’ajustement structurel extrêmement sévères, impliquant généralement une dévaluation drastique de la monnaie, une réduction des dépenses publiques notamment dans les domaines de l’enseignement et de la santé, des baisses de salaire et d’allocations en tous genres. Le FMI compte 188 États membres. Mais chaque gouvernement a un droit de vote selon son apport de capital, comme dans une société par actions. Les décisions sont prises à une majorité de 85% et Washington dispose d’une part d’environ 17%, ce qui lui donne de facto un droit de veto. Selon un accord datant de l’après-guerre, le secrétaire général du FMI est automatiquement un Européen.
(En anglais : International Monetary Fund, IMF)
en était réduit, depuis 2002, à vendre ses réserves en or, licencier du personnel et à chercher, dans une hypothétique réforme, les nouveaux habits susceptibles de le remettre en selle sur la scène internationale, sans convaincre grand monde. Et puis voilà, comme sur un plateau d’argent, la crise financière. Deux milliards de dollars à l’Islande, seize à l’Ukraine, vingt-cinq à la Hongrie... Des cadeaux ? L’ONG britannique Action Aid a analysé les offres faites à quinze pays en rupture de trésorerie Trésorerie Ce qu’un acteur économique, souvent une entreprise, dispose comme actifs directement disponibles, c’est-à-dire dans ses caisses ou sous forme de comptes bancaires utilisables.
(en anglais : cash)
et, presque partout, c’est la même formule de contraction des dépenses publiques qu’impose le FMI [Financial Times, 11 octobre 2008]. En Islande, le FMI a poussé le taux d’intérêt Taux d’intérêt Rapport de la rémunération d’un capital emprunté. Il consiste dans le ratio entre les intérêts et les fonds prêtés.
(en anglais : interest rate)
directeur à 18%, en Biéolorussie, c’est la privatisation du secteur bancaire qui est exigée et, en Hongrie, des coupes claires dans le budget national [Guardian Weekly, 7 novembre 2008]. En tant qu’État membre de l’Union européenne Union Européenne Ou UE : Organisation politique régionale issue du traité de Maastricht (Pays-Bas) en février 1992 et entré en vigueur en novembre 1993. Elle repose sur trois piliers : les fondements socio-économiques instituant les Communautés européennes et existant depuis 1957 ; les nouveaux dispositifs relatifs à la politique étrangère et de sécurité commune ; la coopération dans les domaines de la justice et des affaires intérieures. L’Union compte actuellement 27 membres : Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas (1957), Danemark, Irlande, Royaume-Uni (1973), Grèce (1981), Espagne, Portugal (1986), Autriche, Finlande, Suède (1995), Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Tchéquie (2004), Bulgarie, Roumanie (2007).
(En anglais : European Union)
, la Hongrie mérite une mention particulière. Comme dans les autres pays d’Europe centrale, son secteur bancaire a été largement privatisé pour passer entre des mains d’opérateurs étrangers peu enclins à y perdre des plumes et c’est, en d’autres termes, un renflouage téléphoné. FMI, scout toujours. Son volant d’action Action Part de capital d’une entreprise. Le revenu en est le dividende. Pour les sociétés cotées en Bourse, l’action a également un cours qui dépend de l’offre et de la demande de cette action à ce moment-là et qui peut être différent de la valeur nominale au moment où l’action a été émise.
(en anglais : share ou equity)
, quelque 250 milliards de dollars, demeure cependant limité et les appels du pied pour que l’Arabie Saoudite et la Chine fassent l’appoint par un mécénat sans contrepartie risquent fort de laisser ces derniers de marbre. Vu du balcon, c’est plus amusant.