Procès Saddam Hussein : Nord et Sud, c’est pas la même planète


Newsflash n°15

Dimanche 29 janvier 2006, GRESEA ASBL, 1819 signes.
Cet article a été visité 152 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le peuple d’Irak, on le sait, vit des heures passionnantes. Il vit des heures passionnantes depuis que les Etats-Unis ont décidé de changer le régime, d’envahir le pays, d’y faire le ménage, d’y installer une "démocratie" et, pour la mettre en selle, la doter d’un gouvernement clé sur porte. Ce genre de numéro de charme est un traitement en général réservé aux pays du Sud. Nord et Sud, pas confondre, pas la même planète. Le procès du chef d’Etat déposé, Saddam Hussein, vient d’en fournir une amusante illustration, en cette fin du mois de janvier 2006. On a voici peu changé de juge et le nouveau, il a tenu à montrer qu’il n’est pas un marrant : il n’admettra pas de déclarations politiques, a-t-il fait savoir à M. Hussein ainsi qu’à ses avocats. Lesquels, comme un seul homme, lui ont répondu du tac au tac que, puisqu’il en est ainsi, ils feront comme de Gaulle auparavant, rapport à l’Otan : politique de la chaise vide. Joignant le geste à la parole, ils se sont levés et ils sont partis - et que le juge poursuive le procès sans eux ! (Celui-ci a aussitôt fait désigner des avocats bidons, commis d’office, dont l’un, illico, pas si bidon que cela, s’est déporté : pas pour moi, cette farce-là.) Le truc amusant, on l’a gardé pour la fin. Une journaliste de la BBC, causant avec un expert de la tournure grand-guignolesque prise par le procès, a paru comme médusée en évoquant le départ inattendu de M. Hussein du tribunal : "Il s’est donc levé et il est parti, comme cela...". Là, il y a eu comme un blanc, comme si elle s’était retenue in extremis d’achever sa pensée : quoi ! l’affreux n’était pas dans une cage de verre, ni enchaîné à sa chaise, ni ligoté, ni menotté, ni encadré par une nuée de GI armés aux dents ? Nord et Sud, vraiment pas la même planète.