Monsanto arrose l’Argentine de soja et de maladies génétiquement modifiés


Mardi 12 septembre 2006, Bruno Bauraind, 1929 signes.
Cet article a été visité 121 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Depuis 1996, certains agriculteurs argentins vivent un rêve éveillé. La multinationale Multinationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : multinational)
américaine Monsanto, premier vendeur de semences transgéniques au monde, les a choisis pour développer son soja transgénique "Round Ready". Celui-ci a pour particularité de résister à l’herbicide "Round up" produit par… Monsanto. Afin de venir en "aide" aux paysans argentins, la firme américaine n’a pas breveté son produit. Ainsi, les graines de soja passent de main en main et le périmètre de soja transgénique s’est rapidement étendu pour atteindre, aujourd’hui, plus de la moitié des terres cultivables du pays, soit 15,2 millions d’hectares. De plus, pour assurer cette entreprise de planification Planification Politique économique suivie à travers la définition de plans réguliers, se succédant les uns aux autres. Elle peut être suivie par des firmes privées (comme de grandes multinationales) ou par les pouvoirs publics. Elle peut être centralisée ou décentralisée.
(en anglais : planning)
, Monsanto vend son herbicide au tiers de son prix. Grâce à la flambée des cours mondiaux du soja, l’agriculture argentine est en plein boom économique depuis 2002. Pourtant, certains nuages s’amoncellent au-dessus de ce développement idyllique. En effet, selon la très sérieuse Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), le glyphosate contenu dans l’herbicide Round up est dangereux pour la santé. Médecin à Buenos Aires, le docteur J. Kaczewer en pointe également les effets néfastes sur la santé : "irritation des yeux et de la peau, œdème pulmonaire, perte de conscience ou encore dégâts au niveau des fonctions rénales…". M. Gianfelici, médecin de Cerrito, petite ville agricole, a décidé de briser la loi du silence en dénonçant les pratiques de la transnationale Transnationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : transanational)
US. Au vu des dépenses promotionnelles de Monsanto et des menaces à son encontre, cet homme dérange…

Source : Pierre-Ludovic Viollat, "Argentine, un cas d’école", Monde diplomatique, avril 2006 (voir aussi le site du Réseau d’information et de solidarité avec l’Amérique latine http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=1333&var_recherche=monsanto