Wal-Mart exclu par un fonds de pension norvégien.


Mardi 13 juin 2006, Erik Rydberg, 1117 signes.
Cet article a été visité 153 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Depuis avril 2006, les gestionnaires d’un fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
de pension norvégien, d’une valeur totale de 242 milliards de dollars, ont décidé de revendre les parts (valeur totale : 415 millions de dollars) que le fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
possédait dans Wal-Mart et Wal-Mart de Mexico. Motif : "en raison de violations systématiques et graves des droits de l’homme et de la législation sur le travail". Le "Comité éthique" du fonds de pension norvégien a relevé, pour le déplorer, que Wal-Mart n’a pas daigné répondre à une lettre l’invitant à s’expliquer sur les informations faisant état de nombreuses violations en matière de politique d’emploi, et de conditions de sécurité de travail non suffisantes concernant ses fournisseurs. La ministre des Finances (Norvège), Kristin Halvorsen, a estimé, le 5 juin 2006, que le "Comité éthique" a été clair dans ses recommandations visant à exclure le géant de la distribution américaine, et notamment au vu du "risque inacceptable de complicité dans des violations de normes dans l’avenir."

Source : International Herald Tribune 7 juin 2006.