L’entreprise textile Tyber délocalise en Chine.


Lundi 6 mars 2006, GRESEA ASBL, 1336 signes.
Cet article a été visité 402 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’entreprise textile Tyber a annoncé en novembre 2005 sa prise de participation dans l’entreprise chinoise de textile et de confection Great Success. A l’exemple d’autres entreprises textiles de la région Courtrai-Menin, Tyber a opté pour un pays où les conditions de travail sont… très intéressantes : 12 heures de travail par jour, 6 jours sur sept et à un taux horaire de 19 centimes, le prix d’un bol de riz. La centrale textile-vêtement-diamant de la FGTB a saisi l’occasion pour distribuer un tract aux portes de Tyber pour rappeler ses revendications en matière de délocalisation Délocalisation Transfert de production vers un autre pays. Certains distinguent la délocalisation au sens strict qui consiste à déplacer des usines ailleurs pour approvisionner l’ancien marché de consommation situé dans la contrée d’origine et la délocalisation au sens large qui généralise ce déplacement à tout transfert de production.
(en anglais : offshoring).
. A savoir, primo, une communication transparente et correcte relative aux intentions de délocalisation Délocalisation Transfert de production vers un autre pays. Certains distinguent la délocalisation au sens strict qui consiste à déplacer des usines ailleurs pour approvisionner l’ancien marché de consommation situé dans la contrée d’origine et la délocalisation au sens large qui généralise ce déplacement à tout transfert de production.
(en anglais : offshoring).
. Secundo, le respect des obligations sociales : "les ouvriers ont souvent contribué loyalement, pendant plusieurs années, au succès et aux bénéfices de l’entreprise". Tertio, une attention spécifique pour la sécurité d’emploi. Et, quarto, bien que le mouvement de délocalisation vers des pays à bas salaires soit jugé "irréversible" et en dépit du désintérêt porté par "les politiciens et l’Europe" pour le secteur textile, mettre tout en œuvre pour, malgré tout, assurer la sauvegarde l’innovation, de l’investissement Investissement Transaction consistant à acquérir des actifs fixes, des avoirs financiers ou des biens immatériels (une marque, un logo, des brevets…).
(en anglais : investment)
et du savoir-faire dans le secteur.

Source : "Syndicats" 24/02/06.