Privatisation de l’eau en Tanzanie. Evincé, Biwater attaque en justice.


Mercredi 11 janvier 2006, GRESEA ASBL, 1668 signes.
Cet article a été visité 96 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Des militants du World Development Movement (WDM) se sont indignés, début décembre 2005, de la décision prise par la compagnie d’eau britannique Biwater d’intenter un procès contre la Tanzanie, l’un des pays les plus pauvres au monde. Pourquoi cette fureur manageriale ? Parce que, au début de 2005, le gouvernement tanzanien a dénoncé le contrat passé avec City Water, filiale de Biwater, pour la gestion de la distribution de l’eau, privatisée deux ans auparavant. Le gouvernement tanzanien reproche notamment à Biwater de n’avoir réalisé que 4,1 millions de dollars d’investissements au lieu des 8,5 millions initialement prévus et de n’avoir pas amélioré la distribution à Dar es Salaam, la plus grande ville du pays. Il y a lieu de noter que cette privatisation était une des conditions mises par le Fonds monétaire international (FMI FMI Fonds Monétaire International : Institution intergouvernementale, créée en 1944 à la conférence de Bretton Woods et chargée initialement de surveiller l’évolution des comptes extérieurs des pays pour éviter qu’ils ne dévaluent (dans un système de taux de change fixes). Avec le changement de système (taux de change flexibles) et la crise économique, le FMI s’est petit à petit changé en prêteur en dernier ressort des États endettés et en sauveur des réserves des banques centrales. Il a commencé à intervenir essentiellement dans les pays du Tiers-monde pour leur imposer des plans d’ajustement structurel extrêmement sévères, impliquant généralement une dévaluation drastique de la monnaie, une réduction des dépenses publiques notamment dans les domaines de l’enseignement et de la santé, des baisses de salaire et d’allocations en tous genres. Le FMI compte 188 États membres. Mais chaque gouvernement a un droit de vote selon son apport de capital, comme dans une société par actions. Les décisions sont prises à une majorité de 85% et Washington dispose d’une part d’environ 17%, ce qui lui donne de facto un droit de veto. Selon un accord datant de l’après-guerre, le secrétaire général du FMI est automatiquement un Européen.
(En anglais : International Monetary Fund, IMF)
) à son appui financier. Et de noter que, selon le Programme des Nations Unies pour le Développement Programme des Nations Unies pour le Développement Ou PNUD : Organisation de l’ONU spécialisée dans le développement. Elle se distingue des autres organisations des Nations unies par la publication annuelle d’un rapport mondial sur le développement se basant sur des indicateurs humains.
(En anglais : United Nations Development Programme, UNDP)
(PNUD PNUD Programme des Nations Unies pour le Développement : Organisation de l’ONU spécialisée dans le développement. Elle se distingue des autres organisations des Nations unies par la publication annuelle d’un rapport mondial sur le développement se basant sur des indicateurs humains.
(En anglais : United Nations Development Programme, UNDP)
), la Tanzanie est le 164e pays le plus pauvre dans le monde : 60 % de la population vit avec moins de 2 dollars par jour, au moins 27 % de la population (9.8 millions de personnes) n’ont pas accès à l’eau potable et 40 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de diarrhée, conséquence d’une consommation d’eau non potable. La World Development Movement (Grande-Bretagne) mène une campagne de pétition contre Biwater (http://www.wdm.org.uk/campaigns/aid/tanzania/action.htm ). (Pour plus d’informations sur Biwater, voir aussi http://www.citizen.org/cmep/Water/general/majorwater/biwater/ )

Source : One World Network, 20 décembre 2005.