Novartis vend une friandise sous emballage trompeur.


Jeudi 24 novembre 2005, GRESEA ASBL, 911 signes.
Cet article a été visité 1601 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Gerber, l’unité de nourritures pour nourrissons de la compagnie pharmaceutique suisse Novartis, est accusée aux Etats-Unis d’utiliser des étiquettes mensongères. En effet, un de ses produits, un "fruitjuice snack", affichait sur ses emballages des images d’oranges, de cerises et de fraises. La réalité est toute autre. La "friandise" ne contient en effet que du sucre et du sirop de céréales. Comme le souligne Bruce Silverglade, directeur du CSPI (http://www.cspinet.org - Center for Science in the Public Interest, USA), une association américaine spécialisée dans la nutrition et la sécurité alimentaire : "Vous pouvez deviner pourquoi la société Gerber n’appelle pas ces choses des "snacks de sirop de céréales". C’est parce qu’aucun parent ne voudrait en acheter…" Novartis n’a pas souhaité faire de commentaires.

Source : Financial Times, 9/11/2005.