L’essence avec plomb, un "cadeau" très empoisonné du lobby de la chimie.


Mercredi 21 septembre 2005, GRESEA ASBL, 1640 signes.
Cet article a été visité 146 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Canard enchaîné signale la parution d’un livre-enquête sur les dessous de l’essence plombée. Sale histoire, mais instructive. En substance : lorsque, en 1921, le chimiste Thomas Midgley cherchait un additif réduisant le cliquetis des moteurs à explosion, c’est le plomb (un poison provoquant dans l’organisme humain des troubles graves) plutôt que l’éthanol qui a ses faveurs, et pour une bonne raison : l’éthanol ne peut être breveté et n’aurait pas rapporté un sou à personne, à commencer pour les employeurs de Midgey, General Motors, dont les héritiers DuPont de Nemours sont les principaux actionnaires. Comment la multinationale Multinationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : multinational)
va-t-elle s’y prendre pour "répandre sciemment et en toute impunité un poison mortel" ? Réponse : en utilisant toutes les ficelles du parfait lobbyiste : "D’abord nier en bloc les risques. Jouer sur les incertitudes scientifiques. Contrôler la recherche sur le sujet. Par lobbying et subventions aux partis politiques obtenir la complicité du gouvernement. Nier qu’il existe des alternatives. Surestimer les bénéfices obtenus et minimiser les nuisances. Tricher sans hésiter." La méthode, on le sait, fera des émules dans les industries du tabac, de l’amiante, des pesticides et, aujourd’hui, des OGM (organismes génétiquement modifiés). Le plomb ? Supprimé en 1986, aux Etats-Unis et, en 2000, en Europe - dans le tiers-monde, par contre, l’essence au plomb est toujours commercialisée... L’ouvrage, signé de Jamie Lincoln Kitman, s’intitule "L’histoire secrète du plomb" et est publié aux éditions Allia.

Source : Canard Enchaîné, 21 septembre 2005.