Texte de référence. Unilever, cas d’école de la "multinationalisation".


Vendredi 6 octobre 2006, Bruno Bauraind, 2296 signes.
Cet article a été visité 148 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le nom d’Unilever vous est étranger ? Alors, entrez dans un supermarché, si vous tombez sous le charme des marques Magnum, Miko, Lipton, Boursin, Amora, Dove ou encore Signal, sachez que vous faites partie des millions de clients d’Unilever à travers le monde. Une étude de 2005 de notre consoeur SOMO permet d’y voir plus clair. Unilever fut fondée en 1929 par la fusion Fusion Opération consistant à mettre ensemble deux firmes de sorte qu’elles n’en forment plus qu’une.
(en anglais : merger)
de deux compagnies : Margarine Unie et Lever Sunlight. En 1930, une nouvelle fusion Fusion Opération consistant à mettre ensemble deux firmes de sorte qu’elles n’en forment plus qu’une.
(en anglais : merger)
renforce le conglomérat Conglomérat Société constituée en groupe vaste possédant des départements et des divisions dans plusieurs secteurs d’activités différents.
(en anglais : conglomerate)
. Ainsi, United Africa Company (UAC) permet à Unilever de mettre pieds sur le continent africain et de sécuriser son accès à sa matière première Matière première Matière extraite de la nature ou produite par elle-même, utilisée dans la production de produits finis ou comme source d’énergie. Il s’agit des produits agricoles, des minerais ou des combustibles.
(en anglais : raw material)
numéro un : l’huile végétale. A force de fusions déguisées, d’acquisitions et de diversifications de sa production, le géant de l’alimentaire va inonder les marchés mondiaux avec plus de 1.600 marques différentes. En 2000, Unilever était le 3e plus important producteur du secteur alimentaire avec plus de 30 milliards de dollars de chiffre d’affaires Chiffre d’affaires Montant total des ventes d’une firme sur les opérations concernant principalement les activités centrales de celle-ci (donc hors vente immobilière et financière pour des entreprises qui n’opèrent pas traditionnellement sur ces marchés).
(en anglais : revenues ou net sales)
. Il est, en outre, le plus grand vendeur de détergents au monde. Enfin, il fait presque jeu égal avec l’Oréal et Procter&Gamble dans le domaine des cosmétiques. Une firme transnationale Transnationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : transanational)
ne peut néanmoins se contenter de faire du profit. Il faut que ce profit soit en constante augmentation. Pour juguler un léger ralentissement de la croissance Croissance Augmentation du produit intérieur brut (PIB) et de la production.
(en anglais : growth)
depuis la fin du siècle dernier, Unilever a révisé sa stratégie et réduit ses coûts de production. En 20 ans, la multinationale Multinationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : multinational)
supprimera ou se séparera ainsi de 120 produits en différentes phases de restructuration. Entre 1991 et 1993, le plan "Beethoven", par exemple, supprime 5.000 emplois en Europe. La restructuration devient ainsi la dynamique centrale de la société. Cette stratégie passe inévitablement par la fermeture de sites de production et donc par la déstructuration des tissus industriels de nombre de régions dans le monde, 25.000 salariés seront ainsi "remerciés" jusqu’en 2004 et ce malgré la très bonne santé économique d’Unilever.

Source : La "Company Profile Unilever" de Stichting Onderzoek Multinationale Multinationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : multinational)
Ondernemingen (SOMO), juillet 2005, téléchargeable sur leur site (en anglais) : http://www.somo.nl/html/paginas/pdf/Company_profile_Unlilever_2005_NL.pdf