Un groupe hollandais déménage en catimini une usine belge vers la Pologne.


Lundi 8 août 2005, GRESEA ASBL, 1063 signes.
Cet article a été visité 241 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

La mésaventure dont ont été les victimes les quarante travailleurs de l’usine de parfum Compagnie Nationale belge des Parfums (CNBP) et la Société de développement pour le Région bruxelloise (SDRB) ne manque pas de sel. Installée depuis 1993 sur un terrain du parc industriel de la SDRB à Anderlecht, la société tombe en faillite en 2002. Elle est reprise par le groupe néerlandais Makati, qui réduit le personnel de moitié et récupère l’emphytéose. Reprise, donc, mais pour longtemps. Peut-être gêné aux entournures par les prescrits légaux en matière d’environnement, Makati met les clés sous le paillasson, non sans avoir, au préalable déménagé en catimini tout le parc à machines après démontage complet de l’usine (ce n’aurait pris que 48 heures pour charger une colonne de camions), expédiée ensuite en Pologne. Les travailleurs ont été payés jusqu’au (nouvel) aveu de faillite, en avril 2005. Les affaires, quant à elle, continuent, sous d’autres cieux.

Source : Alter Business News, 30 mai 2005.