62 morts dans une usine-taudis du Bengladesh travaillant pour Carrefour.


Mercredi 7 septembre 2005, GRESEA ASBL, 1349 signes.
Cet article a été visité 173 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’usine Spectrum Sweater Ltd produisait des articles de jersey dans la région de Savar au Bangladesh pour le compte d’importants distributeurs européens dont, en Belgique, Carrefour et Cotton Group (fabricant de t-shirts promotionnels). Produisait, à l’imparfait, parce que l’usine, mal construite et mal entretenue, s’est effondrée le 11 avril. Soixante-deux jeunes travailleurs et travailleuses y ont laissé leur vie. En quoi cela concerne Carrefour, la Campagne Vêtements Propres, qui mène une action sur le sujet, ou encore les syndicats, SETCA et CNE, qui l’appuient, notamment par la tenue d’un comité d’entreprise extraordinaire à Carrefour ? Affaire de solidarité, pour les derniers cités. Et pour Carrefour : une responsabilité indirecte, puisque sa "charte fournisseur" l’engage à veiller, par des contrôles réguliers auprès de ses fournisseurs, au respect des droits des travailleurs à un environnement et des conditions sanitaire et de sécurité corrects. Ce qui n’était, manifestement, pas le cas à l’usine de Spectrum Sweater Ltd. (La société fournissait également Cotton Group et Inditex/Zara, qui ont pris une part active aux efforts de secours aux sinistrés.) Voir pour plus d’information le dossier constitué par Vêtement Propres, http://www.vetementspropres.be/index.php?p=lettre&id=5