Volkswagen est une mine d’or...


Jeudi 18 janvier 2007, GRESEA ASBL, 1243 signes.
Cet article a été visité 90 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Les travailleurs de Forest ne sont pas devenus "surnuméraires" par leur propre faute. Cela apparaît avec netteté du remplacement, deux ans après son intronisation, du PDG Bernhard par Martin Winterkorn, une créature de l’actionnaire Actionnaire Détenteur d’une action ou d’une part de capital au minimum. En fait, c’est un titre de propriété. L’actionnaire qui possède une majorité ou une quantité suffisante de parts de capital est en fait le véritable propriétaire de l’entreprise qui les émet.
(en anglais : shareholder)
principal, Ferdinand Piëch et Porsche. Le nouveau PDG aura, certes, à poursuivre le travail de restructuration commencé par son prédécesseur (plus de synergies, moins de travailleurs) pour augmenter la productivité Productivité Rapport entre la quantité produite et les ressources utilisées pour ce faire. En général, on calcule a priori une productivité du travail, qui est le rapport entre soit de la quantité produite, soit de la valeur ajoutée réelle (hors inflation) et le nombre de personnes nécessaires pour cette production (ou le nombre d’heures de travail prestées). Par ailleurs, on calcule aussi une productivité du capital ou une productivité globale des facteurs (travail et capital ensemble, sans que cela soit spécifique à l’un ou à l’autre). Mais c’est très confus pour savoir ce que cela veut dire concrètement. Pour les marxistes, par contre, on distingue la productivité du travail, qui est hausse de la production à travers des moyens techniques (machines plus performantes, meilleure organisation du travail, etc.), et l’intensification du travail, qui exige une dépense de force humaine supplémentaire (accélération des rythmes de travail, suppression des temps morts, etc.).
(en anglais : productivity)
et les profits. Pour citer le PDG de Porsche, Wendelin Wiedeking, VW demeure "une mine d’or", à condition de procéder à de grands bouleversements : "Je sais comment faire de l’argent." Certes. Mais la pente reste raide. Les activités aux Etats-Unis restent dans le rouge. Les performances en Chine sont médiocres. Et, puis, il y a les bourdes, qui alourdissent l’ardoise, tel, retentissant, le flop du lancement, il y a deux ans, du modèle VW de luxe Phaeton, qu’il a carrément fallu retirer du marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
US en 2005. C’est une intéressante équation. VW, une mine d’or dont la direction fait payer son incompétence par les travailleurs. C’est une manière de voir les choses. Une autre : une mine d’or, pour qui ?

Source : Wall Street Journal, 12 janvier 2007