Endesa, c’est une OPA de l’intégrisme du marché ?


Dimanche 21 janvier 2007, GRESEA ASBL, 1723 signes.
Cet article a été visité 98 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

La bataille pour le contrôle de la société énergétique espagnole Endesa (premier électricien du pays) fait rage depuis septembre 2005. C’est à cette date qu’est lancée une OPA OPA Offre publique d’achat : proposition publique faite par un investisseur d’acquérir une société ou une partie de celle-ci à un prix annoncé. Elle peut être amicale ou hostile, si le management de la firme ciblée est d’accord de se faire reprendre ou non.
(en anglais : tender offer).
d’alliance stratégique par le concurrent Gas Natural, à l’invitation de la direction d’Endesa mais contre la volonté de son conseil d’administration, qui va préférer l’offre publique de rachat, plus alléchante, que fera début 2006 le géant allemand E.On. Bataille emblématique entre deux visions de l’économie, celle du gouvernement espagnol, qui appuie Gas Natural et une doctrine de maîtrise nationale du secteur, et celle de la Commission européenne, qui appuie E.On et une libéralisation Libéralisation Action qui consiste à ouvrir un marché à la concurrence d’autres acteurs (étrangers ou autres) autrefois interdits d’accès à ce secteur. tous azimuts : primauté totale au marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
. Il est piquant, à cet égard, que le Wall Street Journal accorde son soutien à la Commission en soulignant que, grâce à sa fermeté, "ce sont dorénavant les actionnaires d’Endesa, et non les politiciens, qui décideront du sort de l’offre d’E.On." Ainsi parlent les intégristes du marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
, contre toute intervention de la décision politique ou de la démocratie dans l’économie. En date de janvier 2007, cependant, les jeux ne sont pas faits. Optant pour une ligne de collision totale avec la Commission européenne, le gouvernement espagnol persiste et signe dans sa volonté – son droit d’Etat souverain – d’imposer ses propres conditions à l’OPA OPA Offre publique d’achat : proposition publique faite par un investisseur d’acquérir une société ou une partie de celle-ci à un prix annoncé. Elle peut être amicale ou hostile, si le management de la firme ciblée est d’accord de se faire reprendre ou non.
(en anglais : tender offer).
d’E.On, et notamment celle de continuer à utiliser le charbon produit sur le sol national, clause "illégale" au regard des règles de concurrence selon la Commission. Voilà qui est en effet insolent...

Sources : L’Echo du 20 janvier 2007 et le Wall Street Journal des 29 décembre 2006 et 12 janvier 2007.