Mars et les enfants (rendus) obèses.


Mardi 6 février 2007, GRESEA ASBL, 1579 signes.
Cet article a été visité 116 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans une lettre envoyée à Robert Madelin, directeur général de la Santé et de la Protection du consommateur à la Commission européenne, Masterfoods (Mars, Snickers) a fait part de sa décision de mettre fin en 2007 à ses campagnes de marketing à destination des enfants de moins de 12 ans. C’est la première fois qu’un géant de l’alimentation s’impose semblable limite d’âge pour la commercialisation de ses produits. La mesure reflète la montée des préoccupations attestant du lien établi entre l’obésité enfantine et les campagnes de publicité des grands groupes de la trash food. Ainsi, Coca-Cola, Kraft, Pepsico, Cadbury Schweppes et Nestlé ont également apporté des changements notables à leur stratégie de communication à destination du jeune public, en raison notamment de l’influence grandissante de certains groupes de pression, parmi lesquels les associations de consommateurs. Ceci dit ni Pepsico ni Nestlé ne se fixent de limites d’âge. Autre bémol : certains sites de Masterfoods proposent gratuitement des jeux et des fonds d’écran aux enfants. Il est vrai : ces sites ne sont pas spécialement destinés aux moins de 12 ans. Rien n’empêche cependant ces derniers d’y avoir accès. Solution envisagée par le groupe : demander aux enfants qu’ils déclinent leur âge. Les associations de consommateurs estiment que les enfants auront tôt fait de contourner cet obstacle et qu’en conséquence, Masterfoods devrait abandonner le marketing en ligne. Point barre.

Source : Financial Times, 05/02/07