Carrefour fait cap sur les mers spéculatives.


Dimanche 25 mars 2007, Erik Rydberg, 2660 signes.
Cet article a été visité 118 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

En date du 26 mars 2007, le sort de Carrefour relève encore, dans la rubrique financière et mondaine de la presse économique, du roman-feuilleton. Suspense et rebondissements rocambolesques (dans quelques années : il n’en restera rien, incident anecdotique, oublié de tous). Premier chatouillis : le 7 mars, on apprend que le Groupe Arnault (à la tête de la multinationale Multinationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : multinational)
du luxe LVMH et propriétaire du journal financier La Tribune) s’est associé au fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
spéculatif Colony Capital Capital Ensemble d’actifs et de richesses pouvant être utilisés pour produire de nouveaux biens ou services.
(en anglais : capital, mais aussi fund ou wealth)
pour, via une joint-venture fifty-fifty nommée Blue Capital Capital Ensemble d’actifs et de richesses pouvant être utilisés pour produire de nouveaux biens ou services.
(en anglais : capital, mais aussi fund ou wealth)
, ravir 9,1% (valeur : 3,4 milliards d’euros) du capital Capital de Carrefour (qu’on sait en perte de vitesse), ce qui fait du tandem l’actionnaire Actionnaire Détenteur d’une action ou d’une part de capital au minimum. En fait, c’est un titre de propriété. L’actionnaire qui possède une majorité ou une quantité suffisante de parts de capital est en fait le véritable propriétaire de l’entreprise qui les émet.
(en anglais : shareholder)
n° 2, après la famille Halley (13% avec 20% des votes). Motif ? Carrefour, disent ces "investisseurs", est très "attrayant" en dépit du fait ou plutôt : grâce au fait qu’il est "sous-évalué". En effet. Avec une capitalisation boursière Capitalisation boursière Évaluation à un moment donné de la valeur boursière totale d’une firme ou, en additionnant toutes les sociétés cotées, d’une Bourse. Elle s’obtient en multipliant le nombre d’actions émises par le cours de ce titre au jour où l’estimation est faite.
(en anglais : market capitalization)
de 38 milliards d’euros, Carrefour dispose d’actifs immobiliers très alléchants, pesant quelque 15 milliards d’euros et 11% de l’ebitda. Ils ne demandent qu’à être réalisés pour améliorer – à très court terme, naturellement : opération spéculative – la valeur du titre Titre Morceau de papier qui représente un avoir, soit de propriété (actions), soit de créance à long terme (obligations) ; le titre est échangeable sur un marché financier, comme une Bourse, à un cours boursier déterminé par l’offre et la demande ; il donne droit à un revenu (dividende ou intérêt).
(en anglais : financial security)
(en Grande-Bretagne, la chaîne Sainsbury fait simultanément, avec un parc immobilier évalué à 5,3 milliards d’euros, l’objet d’une même attaque spéculative par des investisseurs avisés). Chatouillis deuxième : le 15 mars, on apprend que la multinationale Multinationale Entreprise, généralement assez grande, qui opère et qui a des activités productives et commerciales dans plusieurs pays. Elle est composée habituellement d’une maison mère, où se trouve le siège social, et plusieurs filiales étrangères.
(en anglais : multinational)
de la grande distribution indienne Reliance Industries lorgne vers les 13% (estimés à 5 milliards d’euros) de la famille Halley, qu’on décrit comme divisée : on reste ou on vend tout ? Re-chatouillis le 19 mars : Blue Capital Capital a reçu l’appui du fonds d’investissement Fonds d'investissement Société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
Axon Capital et, fort désormais de 9,8% du capital, exige deux sièges (sur sept) au conseil de surveillance de Carrefour, ébranlant par là l’emprise – et le contrôle – des descendants de Paul-Auguste Halley, fondateur de la chaîne Promodès, fusionnée avec Carrefour en 1999. La demande sera à l’agenda du conseil de surveillance du 23 mars (où elle sera honorée), qui aura fort à faire, car – nouveau tournant ! – il lui faudra aussi discuter de la décision prise par (certains membres de) la famille de mandater HSBC et Lehman Brothers en vue de chercher des candidats susceptibles de lui racheter en bloc ses 13%. Le fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
spéculatif Apollo aurait été approché. Aux côtés de Reliance Industries, cela fait beaucoup de monde dans le panier à crabes. On en est là, le 25 mars 2006.

Source : Financial Times des 8, 15 et 19 mars 2007 et Les Echos du 23 mars 2007.