L’acier sud-coréen (Posco) en Inde, au bulldozer…


Vendredi 4 mai 2007, GRESEA ASBL, 2026 signes.
Cet article a été visité 119 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un nombre certain d’investisseurs étatsuniens, et non des moindres, se seraient fait avoir par la 4e plus grande compagnie sidérurgique du monde, la sud-coréenne Posco (Pohang Iron and Steel Co.), dans ce qui est considéré comme étant le plus grand projet d’investissement Investissement Transaction consistant à acquérir des actifs fixes, des avoirs financiers ou des biens immatériels (une marque, un logo, des brevets…).
(en anglais : investment)
étranger (12 milliards de dollars) que l’Inde ait connu. Projet construit à coup de violences et de pratiques antisyndicales dans l’Etat de l’Orissa (Est de l’Inde), riche bassin minéralier. Posco, en effet, s’attaque avec force aux villageois qui défendent leurs terres. Huit hectares de terres fertiles, dans une des centaines de "zones économiques spéciales" indiennes que convoite cette compagnie pour y construire un complexe géant de fabrication d’acier, de construction de voitures et de bateaux avec sa propre centrale électrique et son port, le tout pouvant accueillir plus de 30.000 personnes. Oui mais. Tout cela se fait au détriment des droits à la propriété, de la protection du travail et de l’environnement pour mieux attirer les investisseurs étrangers. Posco a déjà engagé 6,2 milliard de dollars dans le projet, soit l’équivalent de ses bénéfices en 2005, alors qu’un an plus tôt les travailleurs Sud-Coréens demandaient une augmentation salariale et de meilleures conditions de travail. L’australien BHP Billiton Ltd, la plus grande compagnie minière du monde, a investi 2,4 milliards de dollars dans le projet. Nota bene : ces entreprises ainsi que leurs investisseurs (fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
mutuels des Etats-Unis et du Luxembourg) ont un actionnariat plus important (44 % au premier trimestre) dans les bénéfices de Posco que leurs pairs coréens.

Source : Transnational Institute - AlterNet, 21 avril 2007 (www.alternet.org/rights/50774/). Voir aussi : "Dark side of mining : The reality of Orissa’s iron ore mines, where the promise of prosperity is just empty rhetoric", in Frontline du 5 mai 2007, vol. 24, numéro 9 http://www.flonnet.com/stories/20070518001604200.htm