une compagnie minière US attaquée en justice pour meurtres.


Mardi 10 juillet 2007, GRESEA ASBL, 1500 signes.
Cet article a été visité 81 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un procès qui fera date a débuté le 9 juillet 2007 devant un tribunal d’Alabama (USA). L’action civile introduite par l’International Labor Rights Fund et les métallos de l’United Steelworkers of America contre la compagnie minière Drummond porte sur le paiement, par cette dernière, de paramilitaires colombiens dans le but d’assassiner des leaders syndicaux de sa mine de charbon à La Loma, au nord de la Colombie, en 2001. Deux dirigeants syndicaux, Valmore Lacarno et Victor Orcasita, ont ainsi été descendus par des commandos devant leurs collègues de travail sur ce site. Sept mois après, Gustavo Soler, président de Sintramienergética, syndicat minier de Colombie, était également froidement abattu. La plainte, et le procès, s’appuient sur l’Alien Tort Claims Act (ATCA), un dispositif juridique d’extra-territorialité (décrié par le monde des affaires) de 1789 qui permet à des citoyens, qu’ils soient Américains ou non, de poursuivre en justice des entreprises américaines devant des tribunaux américains pour violation à l’étranger d’un traité américain ou d’une loi internationale. Dan Kovalik, un avocat représentant les familles des victimes au procès, espère obtenir des dommages et intérêts pour les familles touchées par ces meurtres. Drummond rejette les accusations, jugeant les allégations dénuées de fondement.

Sources : Financial Times et Wall Street Jounal du 9 juillet 2007