Chaussures italiennes (Vuitton) Made in India.


Jeudi 20 septembre 2007, Erik Rydberg, 885 signes.
Cet article a été visité 181 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’information n’a fait l’objet que d’une brève laconique. Elle vaut cependant son pesant d’or. Louis Vuitton (LVMH, groupe Arnault) compte assembler des chaussures en Inde, à Pondichéry, dans une usine construite à cet effet. Ce sera sa première usine située hors des Etats-Unis et d’Europe. Mais, donc, précise l’information, il ne s’agira que d’un assemblage et Vuitton pourra, dans la mesure où "l’essentiel" (?) du travail restera effectué en Italie, préserver vis-à-vis de la clientèle huppée le prestigieux label "made in Italy" : elle n’y verra que du feu. L’usine indienne devrait être opérationnelle en décembre 2008. Comme indique la brève, "la décision de LVMH semble confirmer que le tabou des délocalisations est en passe d’être levé dans le luxe". Parfois la presse adopte un ton bien timide.

Source : Les Echos du 19 septembre 2007.