Carrefour se développe (en Chine).


Jeudi 20 septembre 2007, Erik Rydberg, 849 signes.
Cet article a été visité 98 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans sa lutte contre Wal-Mart pour la première place en Chine, Carrefour envisagerait le rachat de plusieurs magasins appartenant au holding Holding Société financière qui possède des participations dans diverses firmes aux activités différentes.
(en anglais : holding)
Bailian, leader chinois de la grande distribution via sa société shanghaienne Lianhua (3.700 magasins de toutes tailles), qui est le partenaire historique de Carrefour : c’est avec lui qu’il a ouvert ses premiers hypermarchés de Shanghai ainsi que ses premiers magasins hard-discount Dia. Pour mémoire, la Chine, pour Carrefour, c’est en 2006 un chiffre d’affaires Chiffre d’affaires Montant total des ventes d’une firme sur les opérations concernant principalement les activités centrales de celle-ci (donc hors vente immobilière et financière pour des entreprises qui n’opèrent pas traditionnellement sur ces marchés).
(en anglais : revenues ou net sales)
de 2,5 milliards d’euros (3% du total réalisé par le groupe mais en hausse de 20% sur 2005), c’est 100 hypermarchés sous enseigne Carrefour et 255 magasins Dia, 24 communes dont les partenaires locaux détiennent en moyenne 35% du capital Capital Ensemble d’actifs et de richesses pouvant être utilisés pour produire de nouveaux biens ou services.
(en anglais : capital, mais aussi fund ou wealth)
et, enfin, quelque 4.000 employés.

Source : Les Echos du 19 septembre 2007.