L’automobile Faurecia roule à l’Est.


Mardi 27 novembre 2007, GRESEA ASBL, 961 signes.
Cet article a été visité 125 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Faurecia est un équipementier, fabrique des pièces détachées pour les automobiles, le numéro deux européen dans cette catégorie, c’est une société française, mais plus tellement. Elle vient d’investir 50 millions d’euros dans la construction d’un nouveau site de production à Pisek, en République tchèque, 45.000 mètres carrés pour trois usines et 1.000 travailleurs. Y seront produits, et c’est là que c’est instructif, des sièges et des pots d’échappements pour Volkswagen, Renault, Mercedes-Benz, Peugeot-Citroën, Opel et Ford – ne manquent que Toyota et Honda. Comme quoi, rouler en Volkswagen, c’est en réalité rouler Faurecia plus diverses autres pièces détachées. Instructif, encore : depuis 2004, Faurecia a ouvert 12 nouveaux sites de production. Où cela ? En Slovaquie, en Roumanie, en République tchèque et en Pologne. Les salaires y sont sans doute inférieurs.

Source : Les Echos du 26 novembre 2007.