Fonds vautour : élève modèle de l’économie.


Mardi 11 mars 2008, Erik Rydberg, 2243 signes.
Cet article a été visité 122 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

(Belgique résolution). Réputés pour leurs opérations spéculatives de récupération de dettes dans le Tiers-monde, ces fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
ont le don d’indigner les âmes sensibles. Le cas de la Zambie, où le fonds Fonds (de placement, d’investissement, d’épargne…) : société financière qui récolte l’épargne de ménages pour l’investir ou le placer dans des produits financiers plus ou moins précis, parfois définis à l’avance. Il existe des fonds de pension, des fonds de placement, des fonds de fonds qui sont proposés à tout un chacun. En revanche, les hedge funds (fonds spéculatifs) et les private equity funds sont réservés à une riche clientèle.
(en anglais : fund)
Donegal International a misé 3 millions de dollars en escomptant en tirer dix-huit fois plus, a ému (1). Y compris en haut lieu : FMI FMI Fonds Monétaire International : Institution intergouvernementale, créée en 1944 à la conférence de Bretton Woods et chargée initialement de surveiller l’évolution des comptes extérieurs des pays pour éviter qu’ils ne dévaluent (dans un système de taux de change fixes). Avec le changement de système (taux de change flexibles) et la crise économique, le FMI s’est petit à petit changé en prêteur en dernier ressort des États endettés et en sauveur des réserves des banques centrales. Il a commencé à intervenir essentiellement dans les pays du Tiers-monde pour leur imposer des plans d’ajustement structurel extrêmement sévères, impliquant généralement une dévaluation drastique de la monnaie, une réduction des dépenses publiques notamment dans les domaines de l’enseignement et de la santé, des baisses de salaire et d’allocations en tous genres. Le FMI compte 188 États membres. Mais chaque gouvernement a un droit de vote selon son apport de capital, comme dans une société par actions. Les décisions sont prises à une majorité de 85% et Washington dispose d’une part d’environ 17%, ce qui lui donne de facto un droit de veto. Selon un accord datant de l’après-guerre, le secrétaire général du FMI est automatiquement un Européen.
(En anglais : International Monetary Fund, IMF)
et Banque mondiale Banque mondiale Institution intergouvernementale créée à la conférence de Bretton Woods (1944) pour aider à la reconstruction des pays dévastés par la deuxième guerre mondiale. Forte du capital souscrit par ses membres, la Banque mondiale a désormais pour objectif de financer des projets de développement au sein des pays moins avancés en jouant le rôle d’intermédiaire entre ceux-ci et les pays détenteurs de capitaux. Elle se compose de trois institutions : la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), l’Association internationale pour le développement (AID) et la Société financière internationale (SFI). La Banque mondiale n’agit que lorsque le FMI est parvenu à imposer ses orientations politiques et économiques aux pays demandeurs.
(En anglais : World Bank)
ont exprimé leur crainte de voir les procès intentés par ces fonds contre quelques-uns des pays les plus pauvres (portant sur quelque 2 milliards de dollars) mettre en péril les accords de remise de dette adoptés par le G8 G8 Groupement des huit pays considérés comme les plus industrialisés (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Russie). Réunis pour la première fois en 1975 à l’initiative du président français Valéry Giscard d’Estaing, les chefs des États qui composaient à l’époque le G7 se retrouvent une fois par an vers la fin juin. Depuis 1995, ces réunions s’ouvrent régulièrement à la participation du président de la Fédération de Russie. C’est un groupe informel, dont les décisions éventuelles n’ont aucune valeur juridique.
(En anglais : G8)
à Gleneagles en 2005. L’affaire Donegal n’est, en effet, que la pointe de l’iceberg. A la Zambie, ajouter le Nicaragua (8 procès vautours), ajouter le Cameroun (2 procès), ajouter l’Ethiopie (1 procès). C’est un business florissant. Le numéro un des fonds vautours, Elliott Associates pèse 16 milliards de dollars et est dirigé par le milliardaire Paul Singer (mécène du président Bush). Il a réussi à extraire 58 millions de dollars du Pérou (sur une mise de 12 millions) et 400 millions du Congo-Brazzaville (mise : 10 millions). Florissant et riche en liaisons surprenantes. En Grande-Bretagne, les cabinets d’avocats n’ont pas été en reste devant ce marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
juteux et, parmi eux, on trouve les cabinets Allen & Overy et Weil Gotshal, tous deux membres d’une organisation à la façade progressiste appelée Advocates for International Development (A4ID) qui appuie les Objectifs millénariste des Nations unies et qui est, à l’origine, issue d’une initiative de... Oxfam. Qui n’apprécie guère, on s’en doute. Ce n’est sans doute pas joli-joli mais l’économie n’en a cure, elle n’a pas pour objet le caritatif. Y compris sous nos cieux. Début février, trois des plus importants potentats américains de l’investissement Investissement Transaction consistant à acquérir des actifs fixes, des avoirs financiers ou des biens immatériels (une marque, un logo, des brevets…).
(en anglais : investment)
spéculatif, Warren Buffet, Wilbur Ross et Ron Perelman annonçaient avec aplomb que la noria d’entreprises surendettées qui sont menacées de faillite aux Etats-Unis à cause de la bulle immobilière leur offrent de splendides "opportunités" de rachat à bas prix...

Sources : "Vulture funds devour their prey", Guardian Weekly du 26 octobre 2007 et Financial Times du 1er février 2008.