La crise de Trente Ans


Mercredi 2 novembre 2011, GRESEA ASBL, 2543 signes.
Cet article a été visité 274 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Trois ans après son déclenchement, la crise n’en finit plus de s’approfondir. L’endettement des États est abyssal, les troubles monétaires ne semblent plus maîtrisables alors que les citoyens se voient confrontés à une hausse vertigineuse du chômage, à un allongement des retraites, à une privatisation massive des services publics.
Suffit-il de mettre en cause les dérives de la finance et de la spéculation Spéculation Action qui consiste à évaluer les variations futures de marchandises ou de produits financiers et à miser son capital en conséquence ; la spéculation consiste à repérer avant tous les autres des situations où des prix doivent monter ou descendre et d’acheter quand les cours sont bas et de vendre quand les cours sont élevés.
(en anglais : speculation)
 ? Serait-on confronté à un phénomène plus profond qui touche à l’essence même du système économique actuel ? Dans son livre "La crise de trente ans" (éditions Aden, 480 pages, 25 euros), Henri Houben prend le parti de remonter aux origines de la crise actuelle, en retournant en 1973, quand la première tempête a secoué le monde de la production. Il décortique les multiples tentatives du système pour colmater les brèches depuis lors. Il montre que les solutions temporaires d’hier pour surmonter les récessions périodiques ont créé les conditions d’une crise mondiale majeure aujourd’hui, jamais vue depuis la grande crise des années trente.
Existe-t-il encore des portes de sortie dans le système actuel ? Y a-t-il des pistes substitutives aux politiques économiques dominantes ? Henri Houben examine ces pistes à la loupe (des solutions néo-keynésiennes aux solutions dépassant le capitalisme Capitalisme Système économique et sociétal fondé sur la possession des entreprises, des bureaux et des usines par des détenteurs de capitaux auxquels des salariés, ne possédant pas les moyens de subsistance, doivent vendre leur force de travail contre un salaire.
(en anglais : capitalism)
) à la recherche d’un modèle économique qui éviterait aux citoyens de payer pour une crise dont ils ne sont pas responsables.
Même s’il permet de répondre à de nombreuses questions qui émergent avec l’approfondissement de la récession Récession Crise économique, c’est-à-dire baisse du produit intérieur brut durant plusieurs mois au moins.
(en anglais : recession ou crisis)
actuelle, lorsque les responsables économiques et politiques ne savent plus trop quoi avancer comme solution, l’ouvrage n’est pas un livre de circonstance. Il se veut, au contraire, une explication fondamentale et fouillée de la crise dans le système économique actuel, à partir d’un point de vue marxiste. Il y a de nombreux graphiques pour tenter de visualiser au mieux la situation et des encadrés permettent aux non-spécialistes de l’économie de suivre les développements et l’argumentation, voire d’avoir des bases pour continuer à comprendre l’évolution des événements économiques. Ce n’est donc pas un livre destiné aux seuls experts, mais plutôt aux nombreux citoyens critiques et engagés qui gravitent autour du Gresea, dont Henri Houben, économiste, est un des chercheurs et formateurs.

Disponible au Gresea (sur place, 11, rue Royale à 1000 Bruxelles ou par courriel gresea skynet.be)