Lettre d’info du Gresea n°51


Octobre 2011

Lundi 10 octobre 2011, Bruno Bauraind, 3805 signes.
Cet article a été visité 135 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

 

Un autre monde, c’est penser autrement

 

 Gresea Echos n°67 : "Made in Bolivia. Le Sud se développe en solo : le cas du lithium Lithium Métal blanc, alcalin, le plus léger de tous les métaux. "

Pour sa 67e livraison, le Gresea Echos tourne ses projecteurs sur la Bolivie et son projet de développement autonome (autocentré, disait-on auparavant) d’une industrie du lithium Lithium Métal blanc, alcalin, le plus léger de tous les métaux. . Un cas exemplaire d’une redéfinition des rapports Nord-Sud à mettre en parallèle avec l’émergence d’un « autre Sud » de l’Afrique du Sud au Venezuela en passant par… la Bolivie.
"Se développer par soi-même" n’est pas choisir la voie de la facilité. Lésées dans leurs intérêts Intérêts Revenus d’une obligation ou d’un crédit. Ils peuvent être fixes ou variables, mais toujours déterminés à l’avance.
(en anglais : interest)
, les sociétés transnationales restent des adversaires redoutables et, au contraire de ces dernières, qui ne s’embarrassent pas de telles vétilles, ces États doivent composer avec la "société civile" et ses intérêts Intérêts Revenus d’une obligation ou d’un crédit. Ils peuvent être fixes ou variables, mais toujours déterminés à l’avance.
(en anglais : interest)
particuliers qui ne rencontrent pas toujours les impératifs du développement industriel.
Pour commander le numéro 67 du Gresea Echos (2 euros hors frais de port), cliquez ici

 

 Observatoire des Entreprises : Danone, Foxconn & Co.

Le business du « bébé » est fondamentalement lié au dynamisme démographique. De ce côté, l’Inde, avec plus de 25 millions de naissances par an, fait figure de championne toutes catégories. Il ne faut pas chercher ailleurs les raisons de l’acquisition par le géant de l’agroalimentaire de la division "nutrition infantile et médicale" du groupe pharmaceutique indien Wockhardt . Ensemble, Nestlé et Danone pèsent 82% du marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
indien du lait en poudre…Vous avez dit concentration ?
De par le monde, la société taïwanaise Foxconn est mieux connue par les vagues de suicides qui ont émaillé son histoire récente que pour son leadership sur le marché Marché Lieu parfois fictif où se rencontrent une offre (pour vendre) et une demande (pour acheter) pour un bien, un service, un actif, un titre, une monnaie, etc. ; un marché financier porte sur l’achat et la vente de titres ou d’actifs financiers.
(en anglais : market)
des composants d’ordinateur. Pour faire face au désespoir de ses travailleurs, Foxconn a trouvé la parade, elle compte les remplacer par des robots ! Des chômeurs qui se suicident s’est moins nocif pour l’image d’une entreprise….
Ont également été traitées en ce mois d’octobre : Clarks, Magotteaux .

 

 Congo : matières premières et développement

Le 23 septembre 2011, le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) présentait son étude sur les armes légères dans l’Est du Congo sous le titre Titre Morceau de papier qui représente un avoir, soit de propriété (actions), soit de créance à long terme (obligations) ; le titre est échangeable sur un marché financier, comme une Bourse, à un cours boursier déterminé par l’offre et la demande ; il donne droit à un revenu (dividende ou intérêt).
(en anglais : financial security)
"Enquête sur la perception de l’insécurité". Le Gresea a contribué à l’événement par une réflexion sur le sujet : l’insécurité sous un angle plutôt économique et "macro". Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 La Chine change de modèle

Si dans l’imaginaire collectif, la Chine reste associée à l’usine du monde, à la production bas de gamme dans des ateliers miséreux, pour les dirigeants des grandes sociétés transnationales, l’eldorado du bas salaire ne répond plus aux attentes. La faute aux mobilisations des travailleurs chinois, mais surtout à la politique de hausse salariale du gouvernement chinois. La réaction ne s’est pas fait attendre. Des pans entiers de l’industrie textile par exemple sont progressivement délocalisés vers des territoires moins onéreux (Vietnam, Bangladesh). Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°92.