Lettre d’info du Gresea n°53


Décembre 2011

Lundi 5 décembre 2011, Lise Blanmailland, 3508 signes.
Cet article a été visité 180 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

 

Un autre monde, c’est penser autrement

Nous vivons dans un monde inondé d’informations et, sur Internet, de pages sans cesse mouvantes. D’où cette lettre d’information mensuelle qui vise, de manière synthétique, à offrir une vue d’ensemble des nouveautés mises en ligne sur notre site durant le mois écoulé. Vos avis et commentaires sont bien entendu les bienvenus.

 

 Lundi 19 décembre : la démocratie économique bolivienne en débat

Dans le cadre de projets de sensibilisation à la solidarité internationale pour le développement le Gresea organise, avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International, une soirée Projection-débat intitulée "Impulsion d’une dynamique de réflexion citoyenne sur la gestion des ressources naturelles au Sud. Le cas du lithium Lithium Métal blanc, alcalin, le plus léger de tous les métaux. en Bolivie" le 19 décembre à partir de 18h.
Projection du film "Lithium Lithium Métal blanc, alcalin, le plus léger de tous les métaux. , malédiction ou bienfait pour la Bolivie ?" (2010) de Greet Brauwers et Raf Custers (Gresea) suivi d’un débat en présence de Raf Custers, et avec la participation de René Fernández, Ambassadeur de Bolivie en Belgique et Eric Pirard (GEMME – ULG).
Entrée gratuite/Réservation souhaitée – gresea skynet.be
Au Collectif Garcia Lorca 47/49, rue des Foulons à 1000 Bruxelles. Accès en tram : 81 et 82, descendre à l’arrêt Bodeghem, 4, 32, 55 et 56, descendre à l’arrêt Anneessens. Accès en métro ou en train : Arrêt Gare du Midi.

 

 La bagnole électrique, business as usual

Qui dit véhicule électrique, dit lithium. Le synonyme est apparu en force après la profonde crise qui a frappé le secteur automobile en 2008. Pour surmonter la crise, le secteur est soudainement devenu un grand promoteur de l’économie verte. Cela conduit à une consommation accrue de matériaux dits nouveaux, comme des terres rares et le lithium. Malheureusement, qui dit économie verte, ne dit pas toujours utilisation rationnelle de matériaux.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 Le développement en débat (II) : de quelques poncifs somnolents

Le livre publié par Deborah Brautigam sur les rapports entre la Chine et l’Afrique a le don de remettre en question bien des poncifs en matière de "coopération au développement". A commencer par le terme même de coopération. Qui co-opère avec qui et pourquoi ?
Pour en savoir plus, cliquez ici .

 

 L’Observatoire des Entreprises : Total

L’Angola au secours du Portugal, on aura tout vu. Au secours, aussi, de Total, la transnationale française du pétrole qui touchera jusqu’à 80% des profits du pétrole angolais avant impôt en début de production. Là, c’est plus classique.

 

 Sommet OMC OMC Organisation mondiale du Commerce : Institution créée le 1er janvier 1995 pour favoriser le libre-échange et y ériger les règles fondamentales, en se substituant au GATT. Par rapport au GATT, elle élargit les accords de liberté à des domaines non traités à ce niveau jusqu’alors comme l’agriculture, les services, la propriété intellectuelle, les investissements liés au commerce… En outre, elle établit un tribunal, l’organe des règlements des différends, permettant à un pays qui se sent lésé par les pratiques commerciales d’un autre de déposer plainte contre celui-ci, puis de prendre des sanctions de représailles si son cas est reconnu valable. Il y a actuellement 157 membres (en comptant l’Union européenne) et 26 États observateurs susceptibles d’entrer dans l’association dans les prochaines années.
(En anglais : World Trade Organization, WTO)
 : l’enjeu Sud

Le 15 décembre, à Genève, l’Organisation mondiale du commerce Organisation mondiale du Commerce Ou OMC : Institution créée le 1er janvier 1995 pour favoriser le libre-échange et y ériger les règles fondamentales, en se substituant au GATT. Par rapport au GATT, elle élargit les accords de liberté à des domaines non traités à ce niveau jusqu’alors comme l’agriculture, les services, la propriété intellectuelle, les investissements liés au commerce… En outre, elle établit un tribunal, l’organe des règlements des différends, permettant à un pays qui se sent lésé par les pratiques commerciales d’un autre de déposer plainte contre celui-ci, puis de prendre des sanctions de représailles si son cas est reconnu valable. Il y a actuellement 157 membres (en comptant l’Union européenne) et 26 États observateurs susceptibles d’entrer dans l’association dans les prochaines années.
(En anglais : World Trade Organization, WTO)
tentera de relancer la grande fête de la libéralisation Libéralisation Action qui consiste à ouvrir un marché à la concurrence d’autres acteurs (étrangers ou autres) autrefois interdits d’accès à ce secteur. tous azimuts de l’économie mondiale. Pronostic : maussade. C’est que, d’évidence, le Sud tient à son droit au développement…
Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°93