P.A. 2009-2010

Nominations étranges aux Affaires économiques


Volet 3 : Normes OCDE

Mercredi 2 février 2005, GRESEA ASBL, 3568 signes.
Cet article a été visité 46 fois

Gresea asbl (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le gouvernement belge maintient sa confiance en George Forrest comme conseiller du Commerce extérieur. Il en va de même avec Fortis : quatre top managers de la banque ont été nommés conseillers sur la base de l’AR du 18 janvier 2005. En novembre 2004, 15 organisations ont introduit une procédure auprès du Point de contact national belge (PCN) contre George Forrest International et la filiale de Fortis, Belgolaise, pour non-respect des lignes directrices de l’OCDE OCDE Organisation de Coopération et de Développement Économiques : Association créée en 1960 pour continuer l’œuvre de l’Organisation européenne de coopération économique (OECE) chargée de suivre l’évolution du plan Marshall à partir de 1948, en élargissant le nombre de ses membres. A l’origine, l’OECE comprenait les pays européens de l’Ouest, les États-Unis et le Canada. On a voulu étendre ce groupe au Japon, à l’Australie, à la Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, l’OCDE compte 34 membres, considérés comme les pays les plus riches de la planète. Elle fonctionne comme un think tank d’obédience libérale, réalisant des études et analyses bien documentées en vue de promouvoir les idées du libre marché et de la libre concurrence.
(En anglais : Organisation for Economic Co-operation and Development, OECD)
à propos de leurs activités au Congo. Le PCN relève de l’autorité du Ministre Verwilghen, qui avec le Ministre De Gucht sont responsables de ces nominations. Le traitement impartial et approfondi de ces plaintes auprès du PCN risque de s’en trouver compromis.

Sur proposition du ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht et du ministre de l’Economie, de l’Energie, du Commerce extérieur et de la Politique scientifique Marc Verwilghen, il a été décidé de nommer 92 personnes comme conseillers du Commerce extérieur. Le mandat de George Forrest, président de George Forrest International a été prolongé. Quatre top managers de chez Fortis ont également été nommés.

L’Arrêté royal relatif à la nomination des conseillers a été publié au Moniteur belge le 1er février 2005. C’est à dire 2 mois après la procédure administrative que 15 organisations ont introduit à l’encontre de George Forrest International et Belgolaise, filiale de Fortis auprès du Point de contact national belge pour non respect des lignes directrices de l’OCDE OCDE Organisation de Coopération et de Développement Économiques : Association créée en 1960 pour continuer l’œuvre de l’Organisation européenne de coopération économique (OECE) chargée de suivre l’évolution du plan Marshall à partir de 1948, en élargissant le nombre de ses membres. A l’origine, l’OECE comprenait les pays européens de l’Ouest, les États-Unis et le Canada. On a voulu étendre ce groupe au Japon, à l’Australie, à la Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, l’OCDE compte 34 membres, considérés comme les pays les plus riches de la planète. Elle fonctionne comme un think tank d’obédience libérale, réalisant des études et analyses bien documentées en vue de promouvoir les idées du libre marché et de la libre concurrence.
(En anglais : Organisation for Economic Co-operation and Development, OECD)
pour les entreprises multinationales. Ces dossiers ont été constitués à partir des rapports du groupe d’experts des Nations Unies sur l’exploitation illégale des ressources naturelles du Congo et celui de la commission d’enquête " Grands Lacs ". L’enquête du PCN sur les présomptions de violations à l’encontre de Belgolaise et de George Forrest International est toujours en cours. En outre, une enquête pénale est en cours contre Belgolaise soupçonné de pratiques de blanchiment. Le statut des conseillers du Commerce extérieur prévoit, comme indiqué dans l’article 1§2 , que les conseillers devront être d’une conduite irréprochable et d’une honorabilité parfaite.

Le Point de contact national belge (PCN) est une instance chargé de la promotion et du monitoring des principes directeurs de l’OCDE pour les entreprises multinationales. Il s’agit d’un organe interdépartemental, crée en 1981 par le gouvernement belge. Les principes directeurs de l’OCDE constituent les recommandations du gouvernement belge en matière de développement durable. Les organisations qui ont introduit une procédure auprès du PCN jugent étrange que le gouvernement belge choisisse aujourd’hui de témoigner de sa confiance en George Forrest et Fortis. Le PCN est présidé par le ministère des Affaires économiques, qui est à l’origine de la proposition de nomination de George Forrest et Fortis comme conseillers du Commerce extérieur. Cinq autres ministères, dont celui des Affaires étrangères, sont membres du Point de contact.

La députée ECOLO Zoé Genot a exprimé son étonnement lors de la Commission des Affaires étrangères du 2 février à l’encontre du ministre De Gucht sur le fait que ce dernier n’a pas attendu la fin des résultats de la procédure du PCN pour reconduire la nomination de George Forrest comme conseiller du Commerce extérieur. De Gucht a répondu que Forrest a toujours joué son rôle de conseiller avec sérieux, et qu’il répond à tous les critères.