Un autre monde, c’est penser autrement

Nous vivons dans un monde inondé d’informations et, sur Internet, de pages sans cesse mouvantes. D’où cette lettre d’information mensuelle qui vise, de manière synthétique, à offrir une vue d’ensemble des nouveautés mises en ligne sur notre site durant le mois écoulé. Vos avis et commentaires sont bien entendu les bienvenus.

 

La Belgique endettée

Comprendre le caractère absurde de la dette publique belge en 144 pages, c’est désormais possible. Ce nouvel ouvrage paru aux éditions Couleur livres [collection L’Autre économie] démontre que l’intervention publique de 2008 pour “sauver” les banques en difficulté explique largement l’accroissement de l’endettement public du plat pays. A ce propos, les chiffres prouvent qu’il est impossible, à moyen terme, de compter sur les dividendes que les banques rapporteront à l’État pour “repayer” la dette de ce dernier. Et c’est ici qu’intervient… l’austérité.

Pour commander La Belgique endettée , cliquez ici

 

Observatoire des Entreprises : Eternit, Wavin & Co.

La condamnation, le 13 février dernier, des administrateurs d’Eternit pour la mort de près de 3.000 travailleurs italiens est un évènement majeur. Outre le fait que la prescription n’ait pas été retenue, le jugement établit la responsabilité d’une maison-mère sur la production de ses filiales. Une avancée pour les uns, un recul pour les autres. Lors du jugement, un avocat d’Eternit s’est inquiété de voir accepté le principe "en vertu duquel la tête d’une multinationale est responsable de tout ce qui se passe dans leurs œuvres périphériques. A partir de maintenant, il sera très difficile d’investir en Italie."
Investir en Europe, les multinationales émergentes ne s’en privent pas. C’est la tendance. Le néerlandais Wavin (canalisations en plastique), ex-filiale de Shell, appartient désormais au mexicain Mexichem et l’allemand Putzmeister (BTP) au chinois Sany. Pendant que le Sud se paie le Nord, et pourquoi non, les multinationales américaines et européennes sont assises sur des montagnes de liquidités, respectivement 2.100 milliards et 672 milliards de dollars. Pour en faire quoi ?
Ont également été traités en ce mois de février : ABN Amro, Amazon, Apple, Bekaert, et Foxconn.

 

Le Gresea primé par le Conseil Fédéral du Développement Durable

Le 28 février 2012, Raf Custers (Gresea) et Greet Bauwers (De Wereldmorgen) ont été primés par le Conseil fédéral du Développement durable (CFDD) pour leur documentaire sur le projet bolivien de production et de commercialisation du lithium, matière première aujourd’hui stratégique pour une série d’applications industrielles (voitures hybrides, etc.). Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Bientôt un Lula argentin ?

Le 23 octobre 2011, Cristina Kirchner, présidente sortante et candidate du Frente para la Victoria (centre-gauche), était réélue triomphalement (54% des voix) au premier tour de l’élection présidentielle. Loin derrière elle, on retrouvait un socialiste sur la deuxième marche du podium, une première en Argentine. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Écologie politique version 1974

La campagne présidentielle française bat son plein. L’occasion de jeter un œil dans le rétroviseur et prendre la température de l’écologie politique. En 1974, René Dumont, candidat écologiste à la présidentielle, proposait la journée de travail de 4 heures, la réduction de la taille des villes, ou encore la suppression de la publicité. Tout un programme ! Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°97.

 

L’Acta, un accord du lobby industriel

Le 26 janvier 2012, treize signataires dont les États-Unis, le Japon et l’Union européenne signent l’accord commercial anti-contrefaçon ACAC ou ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement). L’objectif de cet accord, négocié dans la plus grande opacité depuis 2008, est de protéger la compétitivité du Nord en utilisant l’argument de la propriété intellectuelle. Protection de la vie privée, accès aux médicaments génériques ou aux semences pour les paysans du Sud, l’ACTA n’a pas fini de faire parler de lui ! Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°96.

 

57% des députés US membres du club du 1% les plus riches, etc.

Harper’s Magazine fait partie des publications incontournables pour tout citoyen critique. Son "Harper’s index" donne une nouvelle fois une photographie contrastée de la société américaine. Entre autres choses, on y apprend que 57% des membres du congrès font partie du 1% des Américains les plus riches ou que 92% des enfants de 2 ans ou moins sont déjà présents sur le net…Pour en savoir plus, voyez notre newsflash n°95.