Pfizer et Allergan ont officiellement annoncé leur mariage dans un projet de mégafusion qui porterait le chiffre d’affaires du nouveau groupe à de 60 milliards de dollars (au taux actuel de l’euro, soit 1,0722 dollar, cela représente environ 55 milliards d’euros). D’emblée, la firme engendrée par cette fusion se placerait en tête des compagnies pharmaceutiques. Pfizer récupérerait ainsi le leadership qu’elle avait abandonné en 2011.

Allergan est une entreprise de droit irlandais, spécialisée dans les marchés de la santé en forte croissance et dans les produits génériques (troisième producteur mondial). Donc, pour profiter d’un allégement de l’impôt sur les sociétés, officiellement ce sera celle-ci qui reprendra Pfizer et établira son siège à Dublin. En effet, la taxe y est trois fois moins importante qu’aux États-Unis.

Tout comme Pfizer, Allergan est une société qui a connu un développement phénoménal grâce aux rachats et aux fusions successifs. La dernière en date a rassemblé Actavis et Allergan en novembre 2014. Pour recevoir l’accord des autorités de surveillance de la concurrence, le nouveau groupe devra céder sa division de produits génériques à la firme israélienne Teva Pharmaceutical Industries.

Sources : Les Echos 23 novembre 2015.
[!sommaire]