12 morts en 12 mois. C’est le nombre de décès signalés de coursiers au travail qu’annoncent la campagne intitulée « La précarité tue ! » lancée en juin 2019 par la Fédération transnationale des coursiers.

C’est aussi la face cachée du modèle économique des plateformes telles qu’Uber ou Deliveroo. Comment ces plateformes cachées derrière leurs algorithmes sont-elles en train de transformer le travail et de déconstruire l’État social ? De payer à la commande et non à l’heure sans assurance ni sécurité sociale ? Comment les États et les juges se positionnent-ils devant cette « ubérisation » de la société ?

Face à des pratiques patronales dignes du 19e siècle, les coursiers se sont mobilisés, organisés et de nouvelles formes de lutte ont émergé. Qui sont les nouveaux collectifs de travailleurs actifs dans toutes les grandes villes d’Europe ? Quels liens les unissent (ou pas) aux organisations syndicales ? Et finalement, quelles perspectives et mobilisations nouvelles se dégagent de l’assemblée européenne qui a donné naissance à la Fédération transnationale des coursiers, fondée en octobre 2018 ?

Autant de questions à débattre avec :

Anne Dufresne, chercheuse au Gresea, et
Jean-Daniel Zamor, Président du Collectif des livreurs autonomes de Paris (CLAP) et co-fondateur de la Fédération transnationale des coursiers (FTC)

*Prix libre à partir de 3€, comprenant l’entrée à la conférence + le dernier numéro du Gresea Echos (44 pages) intitulé « Coursiers de tous les pays, unissez-vous ! ». Pour commander ce numéro ou lire l’édito, cliquez ici.
Entrée gratuite pour les coursier.e.s

Inscription via l’adresse econospheres gmail.com ou via ce formulaire

J’accepte que les données personnelles que j’encode dans le présent formulaire d’inscription soient collectées par le Gresea. Ces données sont utilisées à des fins exclusivement de traitement de l’inscription et ne sont pas communiquées à des tiers.

Une conférence-débat organisée en partenariat avec PointCulture[!sommaire]