Visteon, un des grands sous-traitants américains, s’est placé sous la loi des faillites aux Etats-Unis. Son nom peut ne pas dire grand-chose. Il s’agit de l’ancienne division de Ford produisant des composants et constituée en entité indépendante depuis 2000. Mais, depuis lors, la firme accumule les pertes : 4,7 milliards de dollars cumulés entre 2001 et 2008. Résultat : les fonds propres sont négatifs de 887 millions de dollars et l’emploi a dégringolé de 82.000 en 2000 à environs 31.000 aujourd’hui. La restructuration ne va rien arranger de ce côté. Fin mars, la filiale britannique avait déjà mis la clé sous le paillasson. La banqueroute de Visteon est la cinquantième dans la sous-traitance automobile depuis le début 2008 aux Etats-Unis. Selon l’Original Equipment Suppliers Association, un tiers des 4.000 équipementiers américains seraient en détresse financière imminente.

Source : Les Echos du 28 et 29 mai 2009.

[!sommaire]